• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Les randonnées de l'été en Bourgogne-Franche-Comté : le meilleur des “1000 étangs”, en Haute-Saône

© Pascal Sulocha
© Pascal Sulocha

Tout l’été, France 3 Bourgogne-Franche-Comté vous fait découvrir les sentiers et chemins de notre région. Cette semaine, nous vous emmenons découvrir les “1000 étangs” aussi appelés “La petite Finlande”, sur un parcours fraîchement balisé, en Haute-Saône. 

Par Sarah Rebouh et Pascal Sulocha

Niveau : facile
Durée : 2h
Distance : 8,4 km
Dénivelé : 50 m


Lorsqu’on parle du département de la Haute-Saône et des choses à y découvrir, arrive toujours un moment où “Les mille étangs” entrent dans la danse. Il faut dire que le site a de quoi plaire. “Il y a 12 000 ans, entre le Ballon de Servance et la Vôge, au sud-ouest du massif Vosgien, des glaciers ont façonné un paysage unique : le Plateau des 1000 Etangs. Il s’étend sur une zone de 220 km² caractérisée par de multiples étangs de tailles variables” peut-on lire sur le site officiel des 1000 étangs.

Notre randonnée du jour nous annonce “le meilleur des mille étangs”, entre tourbières et étangs, prairies et forêts. Cela tombe bien, le soleil est de la partie et devrait nous permettre de découvrir cet endroit sous la plus belle des lumières. Le départ de la marche se fait du parking du Plateau des Grilloux, sur la commune de Servance. Deux nouveaux parcours en boucle sont proposés aux marcheurs par l’office du tourisme depuis juin 2018 : un de 5 km et un de 3,4 km. Nous choisissons de faire les deux, en 2h, pour être sûrs de ne rien louper.
 


La première boucle nous emmène au nord-est des "1000 étangs”, en direction du hameau de Monthury. Le premier plan d’eau se dévoile à peine, derrière les arbres et hautes herbes, remplies de fleurs aux couleurs vives. Le chemin goudronné nous invite à nous enfoncer dans le paysage, et très vite, comme une première récompense, l’un des plus grands étangs du site s’offre à nos yeux. Nous continuons notre route, enthousiastes et impatients d’en découvrir plus.
 

Un décor de cinéma


La boucle nous entraîne alors au beau milieu des prairies. À cette époque, fin mai, les fleurs inondent les paysages. En montant sur la gauche en face d’une ancienne ferme, après une légère montée, une succession d’étangs nous attend. Les cumulus se réfléchissent dans l’eau, dans laquelle s’agitent grenouilles, libellules et autres insectes en tout genre. On continue notre chemin, au fil des clapotis, comme plongés en Comté, là où les hobbits de J.R.R. Tolkien vivent en paix.
 

Les randonnées de l'été : le meilleur des "1000 étangs"
Images et montage : Sarah Rebouh - Pascal Sulocha


Au milieu de la première boucle nous découvrons un autre décor de cinéma, au détour de “La Goutte du Frêne”. Une cabane en bois trône fièrement au bord d’un bel étang rempli de roseaux, en contrebas d’un chemin de terre. C’est à cet endroit que le réalisateur Olivier Dahan a tourné une séquence du film “Les rivières pourpres 2” avec l’acteur Jean Réno. Le lieu est effectivement inspirant.
 

Lieu de tournage des "Rivières pourpres 2", avec Jean Réno. / © Pascal Sulocha
Lieu de tournage des "Rivières pourpres 2", avec Jean Réno. / © Pascal Sulocha


Nous terminons le premier parcours (vert foncé) en traversant une magnifique forêt et sur une bonne note, celle du casse-croûte au bord… d’un étang, bercés au son des coassements.
 

© Pascal Sulocha
© Pascal Sulocha

 

Les tourbières, des écosystèmes particuliers


À la différence des lacs, les étangs sont caractérisés par une étendue d'eau à très faible écoulement dont la profondeur ne dépasse pas 5 mètres. Aux “1000 étangs”, cette dernière ne dépasse pas 3 mètres. Ces espaces sont, sur toute leur étendue, colonisés par la végétation car la lumière peut atteindre le fond. Dans ce lieu unique se sont développés des écosystèmes particuliers que sont les tourbières. Elles abritent des espèces protégées et parfois menacées comme la drosera, plante carnivore très rare en Europe.
 

© Pascal Sulocha
© Pascal Sulocha


Si l’étang est régulièrement entretenu (vidange, chaulage, apport d’engrais) en vue d’une production piscicole, la vie sauvage est peu développée. En revanche, si la nature reprend le pas, l’étang et ses berges deviennent un lieu de vie animale et végétale intense.
 

Randonnées de l'été : d'où viennent les mille étangs, en Haute-Saône ?
Reportage : Sarah Rebouh - Pascal Sulocha


La seconde boucle nous fait découvrir des dizaines d’autres jolis étangs. Nous traversons notamment “Le Pré Guénée”, en passant au beau milieu de deux plans d’eau. Au détour d’un bout de forêt, nous admirons un étang au bord duquel trône une vieille caravane. Le soleil s’est couvert et l’ambiance est plus sombre. On se croirait une fois de plus au milieu d’un décor de film. Cette boucle permet d’en profiter une heure de plus, jusqu’au retour vers le parking, par “Le Frahy”.
 

1000 étangs


► Nos conseils pour la randonnée des “1000 étangs” :

Vous randonnez en famille ou avec une poussette ? Nous vous conseillons de n’emprunter que la boucle en vert clair, au sud-est des mille étangs. Le parcours nord-est n’est pas accessible en poussette.
Les deux boucles sont agréables et valent le coup d’oeil, même si notre préférence va à la boucle en vert foncé sur notre plan.

► Télécharger la plaquette détaillée de la randonnée des "1000 étangs".
 

Découvrez nos autres randonnées de l'été en Bourgogne-Franche-Comté :

 

 

Nos conseils pour randonner en sécurité

► Assurez-vous d’avoir assez d’eau
► Ne partez pas sans votre téléphone portable
► Adaptez votre équipement : chaussures de marche, vêtements pour se protéger en cas de pluie, sac à dos confortable…
► Prenez suffisamment de nourriture : pain, céréales, chocolat, amandes, sandwich léger pour le midi…
► Sachez évaluer votre niveau : en randonnée, il est important de ne pas surestimer ses capacités physiques
► Ne laissez aucun déchet après votre passage

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus