Rencontre avec Thibault de Montalembert sur le tournage de sa dernière scène dans la série "Dix pour cent"

La quatrième et dernière saison de "Dix pour cent" a très bien démarré : plus de 4 millions de téléspectateurs mercredi dernier. Tous ont pu retrouver Thibault de Montalembert alias Mathias Barneville, à moins que ce ne soit l'inverse ? Rencontre avec le comédien, très attaché à la Bourgogne.

Il incarne Matias Barneville dans la série "Dix pour cent" sur France 2. Thibault de Montalembert a invité une équipe de France 3 Bourgogne sur le tournage de sa dernière scène.
Il incarne Matias Barneville dans la série "Dix pour cent" sur France 2. Thibault de Montalembert a invité une équipe de France 3 Bourgogne sur le tournage de sa dernière scène. © Dalila Iberrakene / France Televisions
L'ultime saison de la série "Dix pour cent" était attendue avec impatience. Ce sont 4 millions de téléspectateurs qui ont retrouvé leurs agents préférés mercredi dernier pour les deux premiers épisodes de la saison 4 : Andréa, Gabriel, Arlette, Camille ou encore Mathias. Eux aussi s'impatientaient de retrouver leur public.
En février dernier, Thibault de Montalembert a invité une équipe de France 3 Bourgogne à le rejoindre sur le tournage de sa toute dernière scène de la saison. Il a confié avoir bien des choses à raconter sur la Bourgogne, sa terre de coeur... 
 
Dernière scène pour Thibault de Montalembert alias Matias Barneville, qui tente de récupérer son actrice... A découvrir prochainement dans la 4ème saison de "Dix pour cent".
Dernière scène pour Thibault de Montalembert alias Matias Barneville, qui tente de récupérer son actrice... A découvrir prochainement dans la 4ème saison de "Dix pour cent". © Dalila Iberrakene / France Televisions

Clap de fin 

Rendez-vous pris à Villemer, en Seine-et-Marne, tout près de Paris. Ce matin-là, le comédien nous accueille chaleureusement : "Salut la Bourgogne, je vous attendais !". Loin de la froideur et de la mesquinerie de son personnage... Mais Matias ne quittera jamais Thibault. Les deux sont inséparables. "Les deux premiers épisodes, c'était très drôle car les gens ne me parlaient pas du tout dans la rue. Et puis à partir du troisième épisode, quand on voit Matias se fendiller, les gens m'ont dit : oui on vous avait reconnu, mais on vous trouvait vraiment pas possible..." confie le comédien.

Après quatre saisons, il est temps de se dire au revoir. Le tournage de cette dernière scène a -déjà- un parfum de nostalgie. Dans cette séquence, Matias retrouve une comédienne dans une ferme. Il l'accompagne ensuite nourrir une meute de loups. La suite, vous la découvrirez bientôt sur vos écrans.


Le dossier d'Elsa Bezin, Dalila Iberrakene, Nicolas Tupinier et Rachel Nectoux :
Dix pour cent : dernière scène pour Thibault de Montalembert


Bourgogne... son amour

En plus de nous faire découvrir les coulisses de la série, Thibault de Montalembert souhaitait nous raconter son amour pour la Bourgogne. "Une histoire de famille" pour le comédien, descendant d'un Montalembert qui s'est installé dans le Morvan. Depuis, les Montalembert y ont pris leurs quartiers. Aujourd'hui, Thibault y revient pour s'extraire de la frénésie de la vie parisienne. Il y passe certains de ses week-ends, avec son épouse. Ensemble, ils ont monté une compagnie de théâtre. "Tout le monde dort à la maison, on vit à la roots, et puis on va jouer !"  La Bourgogne pour renouer avec les bases du théâtre selon le comédien... Sa vie entre Paris et le Morvan, il l'aime comme ça. "Je caresse l'idée de venir beaucoup plus" conclut-il.

Le reportage d'Antoine Marquet, Dalila Iberrakene, Nicolas Tupinier et Patrick Jouanin :
"Dix pour cent" : Thibault de Montalembert et la Bourgogne, une histoire d'amour

Il vous reste encore quelques épisodes pour dire au revoir à Matias, mais pas à Thibault. Il est à l'affiche du film "Miss" de Ruben Alves. Il y incarne... Lola. Dans les colonnes de Paris Match, le comédien déclarait "que tout acteur devrait pouvoir jouer l'autre genre un jour dans sa vie, que ce soit un homme pour une femme ou un femme pour un homme. Déjà, ça permet de travailler tout le panel des émotions humaines, ce qui est notre travail". Un défi de plus pour Thibault de Montalembert. A notre micro, il confiait "Tout peut arriver demain. C'est assez excitant.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
télévision économie médias société cinéma culture