Réouverture des piscines : A Besançon ou Vesoul, les nageurs vont devoir encore un peu patienter

Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé la réouverture des piscines le 2 juin. La complexe mise en place les conditions sanitaires pour ouvrir les bassins va prendre du temps. Il faudra encore patienter avant de ressortir bonnets et maillots.

Les piscines et centres aquatiques doivent d'abord établir un protocole sanitaire avant d'ouvrir leur site.
Les piscines et centres aquatiques doivent d'abord établir un protocole sanitaire avant d'ouvrir leur site. © Nicolas CREACH - maxPPP
Les maillots de bain resteront secs encore un certain temps. A Besançon, les piscines Lafayette et Mallarmé rouvriront le 15 juin. Cette dernière fermera ensuite le 6 juillet pour accueillir les clubs. La piscine Port-Joint sera ouverte dès le 22 juin. Pour le site Besançon-Chalezeule, son ouverture est prévue au plus tard début juillet. Ces dates restent à être validées par la préfecture.
 


Les piscines de Besançon et Vesoul ne sont pas prêtes à ouvrir pour l’instant


« Tout un protocole sanitaire est à mettre en place » explique Abdel Ghezali, adjoint aux sports de la ville de Besançon.
Le plan d’ouverture des piscines de Besançon sera présenté le 8 juin au Conseil Municipal. « Nos installations seront aussi contrôlées par l’Agence Régionale de la Santé » ajoute Abdel Ghezali.

« Nous ne connaissons pas encore les capacités autorisées dans chaque piscine » précise l’adjoint aux sports. Des créneaux horaires seront mis en place avec un tarif unique. Une inscription au préalable sera exigée. « Ces restrictions nous sont imposées » justifie l’adjoint aux sports. « Ouvrir les quatre piscines permet une plus grande capacité et des prix abordables » ajoute Abdel Ghezali.

Les inscriptions se feront sur internet. Les personnes qui n’ont pas un accès numérique « pourront se rendre à certains endroits de Besançon pour s’inscrire. »

L’agglomération de Vesoul indique elle que les piscines et le complexe aquatique Ludolac ouvriront leurs portes le 3 juillet. Pas avant.


Les nageurs et clubs de natation se trouvent toujours dans l’incertitude



Le club Alliance Natation Besançon se trouve toujours dans le flou. « On a des contraintes mais pas leurs solutions » considère Coralie Marchal, responsable administrative du club. « Attendre est le maître-mot » lance-t-elle. « L’un des principaux problèmes est l’accueil en vestiaire » souligne Coralie Marchal. « 200 enfants viennent le matin sur quatre séances, comment les prendre en charge ? » se demande-t-elle.
 

L’attente est longue pour Enzo Bague, nageur en club. « La sensation de glisse à chaque coup de bras me manque » avoue le Pontissalien.
Le nageur s’attendait à une réouverture en septembre, il se dit « agréablement surpris » par l’annonce du Premier ministre. « Je suis content d’apprendre que les piscines vont rouvrir, on va pouvoir prendre de l’avance pour septembre » s’enthousiaste-t-il.

Pourtant, sa prochaine brasse va encore attendre. « J’irai en piscine à condition que toutes les mesures de sécurité soient prises » signale l’étudiant passionné de natation.
N’ayant pas plongé dans un bassin depuis le 17 mars, deux mois de réadaptation seront nécessaires. « Les premiers mouvements dans l’eau vont être durs » souffle le jeune Franc-Comtois.
Les recommandations du Ministère des Sports
Le Ministère des Sports conseille aux piscines et centres aqualudiques de proposer un accueil différencié des publics. Plusieurs scénarios sont imaginés : différenciation des publics, tranche horaire, capacité limitée, organisation d’un circuit d’entrée et de sortie.
Une limitation en capacité de « trois personnes pour 2 m2 de plan d’eau en plein air et une personne par m2 de plan d’eau couvert » est à respecter.
Les gestes barrières du quotidien sont à respecter.
Les sèches cheveux et sèche-mains sont interdits d’utilisation, représentant un fort risque de propagation.
Les vestiaires collectifs doivent être fermés. Dans le cas où ils sont nécessaires, le nombre de personnes qui en auront l’accès sera limité.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter