REPLAY. Municipales 2020 : revivez le débat du second tour entre les candidats à la mairie de Varennes-Vauzelles

Les trois candidats à la mairie de Varennes-Vauzelles (Nièvre), Olivier Sicot (PCF et alliés), Isabelle Bonnicel (SE) et Catherine Robin-Chauvot (SE) ont débatty lundi 22 juin à 18 heures sur France 3 Bourgogne. 

© Instagram / ville_varennes_vauzelles

Revivez le débat du lundi 22 juin sur le plateau de France 3 Bourgogne

C'est l'événement majeur de la campagne du second tour des élections municipales à Varennes-Vauzelles (Nièvre). Lundi 22 juin à 18h, France 3 Bourgogne organisait le débat entre les 3 candidats encore en lice pour ce scrutin : Olivier Sicot, Isabelle Bonnicel et Catherine Robin-Chauvot. Il était arbitré par Jean-Christophe Galeazzi.

 

Les résultats du 1er tour des municipales 2020 

Le 15 mars dernier, comme en 2014, c'est Olivier Sicot à la tête d'une liste menée par le Parti communiste qui est arrivé largement en tête avec 41 % des voix.
Pour le second tour, il part favori face à des adversaires divisés. 

Arrivée 2e avec 28% des voix, la maire sortante, Isabelle Bonnicel compte 13 points de retard sur son adversaire.
Elle conduit une liste sans étiquette.

En troisième position, on trouve son ancienne adjointe Catherine Robin-Chauvot qui a recueilli 19 % des voix au 1er tour et qui a choisi de se maintenir. 

Avec 11,7% des voix, Philippe Morand conduisait une liste divers gauche sur laquelle figuraient d'anciens conseillers municipaux de l'équipe sortante.
Il a décidé de se retirer sans donner de consignes de vote. 

Varennes-Vauzelles est habituée aux rebondissements électoraux

En 2014, à la faveur d'une triangulaire et de quelques voix d'avance sur le maire sortant au second tour, la liste (divers droite) conduite par Isabelle Bonnicel faisait basculer la mairie.

Un tournant dans une commune dirigée sans discontinuer par le Parti communiste depuis 1945. Mais le scrutin est invalidé. Une nouvelle élection est organisée et en 2015, Isabelle Bonnicel est élue maire avec, cette fois, plus de 60 % des voix face à Olivier Sicot (PCF). 

Mais depuis, le calme n'est pas revenu autour de la politique municipale. Après de multiples péripéties, les membres de la majorité élue en 2015 se sont retrouvés sur 3 listes différentes. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections parti communiste