Roland Garros : des nouveaux sièges en bois made in Haute-Saône

Roland Garros se refait une beauté. Dans le marché de la rénovation des lieux, une commande de 29.000 sièges pour les trois courts de Roland Garros. Une entreprise de Froideconche en Haute-Saône a décroché la prestigieuse commande. 
Des fauteuils en bois blanc made in Haute-Saône pour le nouveau Roland Garros
Des fauteuils en bois blanc made in Haute-Saône pour le nouveau Roland Garros © Roland Garros
La commande a été remportée par le groupe Delagrave spécialisé au départ dans le mobilier scolaire. Delagrave a une filiale Concept D et un bureau d’études spécialisés dans la création  de sièges de spectacles.

La Fédération Française de Tennis a opté pour de nouveaux sièges en bois qui s’accordent avec la terre battue. Ils ont été fabriqués en Haute-Saône par l’entreprise Delagrave installée à Froideconche et un sous-traitant Couval installé à Villers-Les-Luxeuil qui fabrique le dossier et l'assise en bois.

"C'est un grosse commande, les sièges sont en bois multiplis de hêtre et chataignier avec un procédé de six couches de vernis" précise Jean Delagrave patron du groupe. Le bois vient des Vosges. Il résistera aux intempéries. 




9.850 fauteuils ont été livrés fin avril pour le court Suzanne Lenglen. Conçus pour résister à tous les temps, ces fauteuils seront également installés sur le nouveau court Philippe-Chatrier (15.000 places) et le court Simonne-Mathieu en 2019 (5.000 places).

La fabrication reprendra cet été sur le site de Froideconche qui emploie une centaine de salariés. 


© Wikipédia

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
roland-garros sport tennis économie