• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Ruralité : Autun va expérimenter un centre d'enseignement supérieur à distance

© Daniel Jolivet / Licence CC by Flickr
© Daniel Jolivet / Licence CC by Flickr

A partir de septembre 2019, des bacheliers autunois vont pouvoir suivre à distance des formations supérieures. Un dispositif destiné en priorité à ceux qui n’ont pas la possibilité financière de faire leurs études dans des métropoles.
 

Par B.L.

Quelles formations seront proposées ?

La ville d’Autun a été retenue pour expérimenter la mise en place d’un centre d'enseignement supérieur à distance.

Des bacheliers pourront bénéficier à distance de formations supérieures jusqu'à Bac+3 parmi une trentaine de licences et une vingtaine de BTS.

Ces jeunes pourront ainsi étudier "près de chez eux, avec un encadrement resserré et un suivi personnalisé", indique la ville d’Autun.

Le dispositif est également ouvert à des étudiants internationaux, dans le cadre d'Erasmus par exemple. Cette expérimentation est mise en place par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

La création de ce centre bénéficiera de 170 000 euros de subvention de l'Etat sur 3 ans.


 

Quelles sont les formalités d'inscription ?

"La procédure de sélection se fera pour la première année directement hors Parcoursup. Les personnes intéressées peuvent déjà contacter la mairie à cabinetdumaire@autun.com

Les modalités précises ainsi que le choix des formations seront dévoilées par la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation dans les prochains jours",  précise la mairie d’Autun.



La création de ce lieu est à replacer "dans le sillage de la venue du président de la République et du ministre de l'Education nationale" à Autun le 7 février dernier, ajoute Vincent Chauvet, maire d'Autun. Ce jour-là, Emmanuel Macron avait passé la journée en Saône-et-Loire dans le cadre du Grand Débat National. Après une rencontre avec des élus à Autun, il avait débattu avec des jeunes à Etang-sur-Arroux.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Feuilleton : la Nièvre expérimente le dispositif territoire zéro chômeur de longue durée (4/4)

Les + Lus