• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Affaire Fourniret : Monique Olivier a donné des renseignements utiles

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Amenée par les gendarmes à Saint-Cyr-les-Colons, dans l’Yonne, Monique Olivier a coopéré avec les enquêteurs. Selon les propres termes de son avocat "la journée a été productive". Mercredi 3 Octobre, les recherches ont continué. Une équipe du G.R.I.M.P. a été appelée pour inspecter un puits.

Par Caroline Jouret

"Monique Olivier a participé activement, elle a donné des renseignements utiles" Maître Richard Delgénes, l'avocat de l'ex-femme de Michel Fourniret, s'est exprimé sur l'attitude de sa cliente lors des investigations menées dans l'Yonne, mardi 2 octobre. "Il appartient au juge d'instruction et aux enquêteurs de les recouper pour savoir si ceux-ci permettront la découverte du corps".

Les recherches se sont terminées tard mardi soir. Trente ans après les faits, il s'agissait de voir si au travers de ses souvenirs, Monique Olivier pouvait aider la justice à retrouver le corps de Marie-Angèle Domece et celui de Joanna Parish.

Maître Delgènes a expliqué : "Concrètement on a un fil conducteur qui est celui de l'enquête et qui est déterminé par le juge d'instruction qui décide de nous arrêter à tel ou tel endroit, et parfois c'est Monique Olivier qui peut nous arrêter elle aussi à tel ou tel endroit parce qu'elle a des choses à dire".

Mais l'avocat n'a pas précisé plus de détails sur la raison de ces arrêts. "C'est couvert par le secret de l'instruction, a t-il dit, et ça va durer deux jours". 

Les investigations sur le terrain doivent donc se poursuivre encore aujourd'hui.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Page été : découvrir le canal du Nivernais en paddle

Les + Lus