Affaire Fourniret : des fouilles dans l'Yonne en présence de Monique Olivier, l’ex-femme du tueur en série

Monique Olivier, l’ancienne femme du tueur en série Michel Fourniret, est de retour dans l’Yonne mardi 2 octobre 2018. Elle avait déclaré à la justice que son ex-mari était impliqué dans les meurtres de Joanna Parrish et Marie-Ange Domece. Des fouilles ont eu lieu dans un bois.
 

Michel Fourniret a été condamné à la perpétuité en 2008 par la cour d'assises des Ardennes pour sept meurtres.

Au début de l’année 2018, celui qu’on surnomme l’ogre des Ardennes a aussi reconnu avoir rencontré Joanna Parrish et Marie-Ange Domece, au début des années 1990 dans l’Yonne.
Joanna Parrish, assistante d'anglais au lycée Jacques-Aymot d'Auxerre, avait été retrouvée morte à Monéteau en mai 1990.
Marie-Ange Domece, une handicapée mentale de 19 ans, qui avait disparu le 8 juillet 1988 dans l'Yonne, n’a jamais été retrouvée.

 
 

Le retour de Michel Fourniret dans l'Yonne


La semaine dernière, Michel Fourniret est revenu dans le département de l'Yonne encadré par un important dispositif des forces de l’ordre.
Les enquêteurs l’ont d’abord emmené à Monéteau mardi 25 septembre, puis à Saint-Cyr-les-Colons mercredi 26. Les deux jours suivants, jeudi 27 et vendredi 28, des fouilles ont été entreprises dans un jardin de Saint-Cyr-les-Colons, mais sans la présence de l’assassin en série.

Finalement, le dispositif de recherches a été levé vendredi après-midi après des recherches infructueuses dans le jardin ayant appartenu à la belle-famille de Michel Fourniret.
Ce déplacement visait "notamment à obtenir des précisions sur l'endroit où pourrait se trouver le corps de Marie-Angèle Domece", selon Didier Seban, l'un des avocats des familles des victimes.

Des fouilles avaient déjà eu lieu au mois de mars 2018, à Saint-Cyr-les-Colons, mais elles n'avaient rien donné.


 
 

Qu'a dit l'ex femme de Michel Fourniret aux enquêteurs ? 


Monique Olivier, qui est emprisonnée en Bretagne, a été entendue par la juge chargée du dossier lundi 1er octobre 2018.
Selon son avocat, l'ancienne femme de Michel Fourniret, qui est aujourd’hui âgée de 70 ans, serait disposée à collaborer. La justice compte sur son aide pour faire avancer l’enquête.

Elle est arrivée dans l'Yonne en fin de matinée mardi 2 octobre.
Tout comme son ex-mari, les gendarmes l'ont emmenée à Saint-Cyr-les-Colons dans la maison où le couple a habité. Puis, vers 13h, ils se sont rendus dans le jardin qui se trouve à côté et où des fouilles ont eu lieu pour retrouver le corps de Marie-Angèle Domece.

 
 

Des fouilles ont eu lieu mardi après-midi


Vers 15h, la juge d'instruction, les enquêteurs et les gendarmes ont pris la direction de Saint-Bris-le-Vineux, juste à côté de Saint-Cyr-les-Colons et à une dizaine de kilomètres d'Auxerre. Ils se sont rendus en compagnie de Monique Olivier dans un bois et dans des vignes. 

Puis, aux environs de 16h30, ils sont allés dans une forêt à proximité de Saint-Cyr-les-Colons. Là, ils ont tendu une bâche pour dissimuler au public le travail des enquêteurs. 

 




Le périple s'est ensuite poursuivi à Monéteau vers 19h, à l'endroit où l'on a retrouvé le corps dénudé de Joanna Parrish dans la rivière l'Yonne, tout près de l'écluse et du stade de foot. 
 




Le séjour de Monique Olivier dans l’Yonne pourrait se poursuivre toute la journée de demain mercredi.


En juin 2018 Monique Olivier avait confirmé à une juge d'instruction que Michel Fourniret était impliqué dans les meurtres de Joanna Parrish et Marie-Ange Domece.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité