• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saint-Vincent Tournante 2019 de Vézelay : c'est aussi une question de sécurité !

La réunion sécurité de la Saint-Vincent Tournante 2019 à Vézelay
La réunion sécurité de la Saint-Vincent Tournante 2019 à Vézelay

La commission de sécurité, réunissant les autorités ainsi que les organisateurs, a fait le tour de Vézelay ce vendredi 25 janvier 2019 dans la perspective de la Saint-Vincent Tournante 2019. Il faut dire que la manifestation devrait attirer des dizaines de milliers de visiteurs.

Par Maryline Barate



La sécurité est évidemment une des priorités majeures des organisateurs et des autorités. Comment gérer ce flux important d'automobilistes ? Comment prévenir tout risque d'attentat ?


Pour ce faire, le préfet de l'Yonne a décidé de mettre en place un périmètre de sécurité. Une équipe de sécurité privée, épaulée par des officiers de police judiciaire, procédera à une fouille systémtique des visiteurs dans le coeur historique de Vézelay. En tout, une centaine de gendarmes sont mobilisés ainsi que des membres de la force sentinelle.
 


Un dispositif est également prévu pour fluidifier la circulation à tous les points d'arrivée au site. Aucun véhicule n'accèdera évidemment au centre-ville. Des parkings sont prévus au pied de la colline éternelle. Ils sont situés à un quart d'heure de marche des caveaux, avec Vézelay en perspective. Pour les personnes qui ne souhaiteraient pas marcher, des navettes sont mises en place. Elles sont payantes : 3 euros l'aller-retour.

 


Sur le chaptire de l'ivresse au volant, des contrôles d'alcoolémie seront réalisés par les gendarmes. L'associaton Saint-Bernard vous porposera de vous raccompagner à votre domicile à bord de votre véhicule.


Le reportage de Y. Etienne et C. Heudes avec :
  • Colonel Rénald Boismoreau, groupement de gendarmerie départementale de l'Yonne
  • Valentin Montanet, commission sécurité Saint-Vincent tournante  de Vézelay
Saint-Vincent Tournante Vézelay 2019: le point sur la sécurité

A lire aussi

Sur le même sujet

Côte-d'Or : la difficile conversion au bio d'éleveurs laitiers

Les + Lus