Salins (Jura) : l'espace de remise en forme des thermes restera fermé jusqu'en février 2022

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabelle Brunnarius
© France 3 Franche-Comté

ThermaSalina a décidé de ne pas rouvrir son espace relaxation et bien-être d'ici février 2022 en raison des conséquences financières liées à l'application de consignes sanitaires. En revanche, les espaces de remise en forme des thermes de Lons-le-Saunier et Luxeuil sont ouverts.

Selon les préconisations sanitaires liées à la crise Covid, la partie de bien-être de ThermaSalina à Salins aurait pu rouvrir dès le 30 août sous certaines conditions d'accueil du public. Des contraintes qui ne permettent pas d'assurer la rentabilité de l'activité selon le directeur Fabrice Lebeault. C'est pourquoi, la direction des ces thermes municipales a décidé de maintenir fermée cette activité de loisir tout en maintenant l'accueil de curistes le matin et l'après-midi. 

"Dans un espace conçu pour accueillir 150 à 200 personnes, nous ne pourrions recevoir que 40 à 50 personnes, il faut un espace de deux mètres entre chaque baigneur. Cela me permet à peine de payer l'électricité !" explique Fabrice Lebeault. Le directeur rappelle que son établissement utilise les mêmes infrastructures pour les curistes et les amateurs de bien-être. Pour être certain de respecter les mesures sanitaires, chaque curiste a un protocole individualisé pour éviter les contacts. 

L'année 2020 avait déjà été catastrophique pour les établissements thermaux. En 2020, Salins annonçait une perte de 1,2 million d'euros soit un tiers de son chiffre d'affaires habituel. En tant que régie municipale, l'établissement n'a pas pu faire appel au chômage partiel pour les agents de la fonction publique territoriale. Pour cette année, les pertes s'élèvent déjà à 600 000 euros. Comme en temps normal, Therma Salina fermera le 7 décembre jusqu'à début février pour entretenir les installations. 

Ni hammam ni sauna pour les espaces de remise en forme

A Luxeuil, la Chaîne Thermale du Soleil a maintenu ouverte son activité Bien-être même si les clients de la remise en forme ne sont pas aussi nombreux qu'avant la crise sanitaire. "Nous avons assez d'espace pour accueillir les clients, ce n'est pas la jauge qui freine la fréquentation, détaille Didier Ringwald, directeur des thermes de Luxeuil. Mais, cette clientèle a du mal à revenir sans doute en raison du pass sanitaire et aussi de l'impossibilité de profiter du hammam ou du sauna". 

A cette époque, à Luxeuil, il y a environ chaque après-midi une centaine de clients pour les activités de remise en forme, ils ne sont qu'une soixantaine. En revanche, les curistes sont revenus. Ils sont environ 500 tous les matins à bénéficier des soins. "C'est à peu près le niveau de 2019, précise Didier Ringwald. Comme à Salins, les clients "bien-être" utilisent les mêmes installations (mais pas toutes) que celles des curistes. 

Quant aux thermes de Lons-le-Saunier, les deux espaces pour les cures ou pour le bien-être sont séparés. Ilona Puget, directrice des Thermes Valvital de Lons, précise que les thermes doivent suivre deux protocoles sanitaires différents. Il s'agit de soins pour les curistes et de sports en intérieur pour l'activité remise en forme. 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.