Cet article date de plus de 5 ans

Salon de l'agriculture 2016 : Debout la France appelle les éleveurs à venir sans leurs animaux

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, appelle les éleveurs à venir sans leurs animaux au Salon de l'agriculture, qui débute samedi 27 février 2016. Objectif : protester contre la politique agricole du gouvernement et l'Union européenne.
La 53e édition du Salon de l'agriculture a lieu du samedi 27 février au dimanche 6 mars 2016 à Paris Expo, Porte de Versailles.
La 53e édition du Salon de l'agriculture a lieu du samedi 27 février au dimanche 6 mars 2016 à Paris Expo, Porte de Versailles.

Que propose Debout la France ?

La 53e édition du Salon de l'agriculture a lieu du samedi 27 février au dimanche 6 mars 2016 à Paris Expo, Porte de Versailles.

"Beaucoup d'éleveurs se posent la question de savoir s'ils vont venir avec leurs animaux, j'appelle les agriculteurs à ne pas amener les animaux", a déclaré Nicolas Dupont-Aignan sur Radio J dimanche 21 février 2016.

"Pourquoi aller faire ce Salon alors que ce gouvernement est en train de tuer l'agriculture?", a expliqué l'élu de l'Essonne, tout en accusant les syndicats agricoles, dont la FNSEA, d'être "faibles".

Selon le président de Debout la France, les baisses des charges ne suffiront pas à régler la question. "Il faut remettre de l'ordre" au sein de l'UE pour mettre fin à la "concurrence déloyale", notamment avec l'Allemagne, a-t-il prôné.


Que demandent les agriculteurs ?

François Hollande inaugurera samedi prochain le Salon de l'agriculture, sur fond de crise dans plusieurs secteurs agricoles et de multiples manifestations et blocages ces dernières semaines.

Les agriculteurs, qui sont en grande difficulté dans plusieurs secteurs, demandent aux grandes et moyennes surfaces de sortir de la logique de la baisse des prix pour permettre aux producteurs de récupérer des marges.
Les agriculteurs souhaitent aussi que l'État s’engage à simplifier les normes, baisser les charges et qu’il œuvre à la levée de l'embargo russe ou à l'étiquetage sur l'origine des produits.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
salon de l'agriculture agriculture économie politique