Santé : des gardes de médecins de nuit supprimées

Depuis le 2 novembre dernier, l'Agence régionale de santé a supprimé dans certains secteurs de la région la permanence des soins en nuit profonde, assurée par les médecins libéraux de minuit à 8 heures du matin.

Par Emilie Dinjar

C'est un nouveau motif de colère pour les médecins : la suppression des heures de soins de nuit (entre minuit et huit heures du matin) dans certains secteurs.
Cette décision de l'ARS, l'Agence régionale de santé, remonte à début novembre.
Pour les médecins favorables à ce service de proximité, notamment en milieu rural, c'est l'incompréhension.
Ils dénoncent le sacrifice du suivi et de la qualité des soins sur l'autel des économies...
Et les patients, dans tout ça?
Exemple à Grandfontaine, dans le Doubs.

Soins médicaux : suppression des gardes de nuit
Vers la fin des gardes de nuit? Reportage de Michel Buzon et Fabienne Lemoing, avec Bertrand Studer (Médecin généraliste) et Christine Bertin-Belot (Union régionale des médecins libéraux de Franche-Comté)

 

Sur le même sujet

Les + Lus