Attentat terroriste: un exercice de sécurité testé dans un collège à Tournus (71)

Une attaque terroriste simulée au collège la Bagatelle à Tournus dans le cadre d'un exercice de sécurité mercredi 30 mars / © Damien Boutillet
Une attaque terroriste simulée au collège la Bagatelle à Tournus dans le cadre d'un exercice de sécurité mercredi 30 mars / © Damien Boutillet

Dans le contexte de l'état d'urgence, un exercice de sécurité s'est déroulé ce mercredi 30 mars 2016 au collège la Bagatelle de Tournus, en Saône-et-Loire. Il s'agissait d'évaluer la réactivité des différents services de secours et de veiller au maintien de l'ordre suite à une attaque terroriste.

Par LR

Le scénario

Cet exercice reposait sur un scénario d'attaque à caractère terroriste en milieu scolaire. Pendant deux heures, le déroulé a simulé une attaque dans le collège la Bagatelle à Tournus, en Saônet-et-Loire. Deux individus armés pénètrent dans l'établissement.
Le centre opérationnel départemental est immédiatement activé par Gilbert Payet, préfet de Saône-et-Loire. La direction des services départementaux de l'éducation nationale met également en place une cellule de crise et alerte les établissements scolaires à proximité.  Les services participent aux actions de mise en sécurité des élèves, par l'activation des Plans Particuliers de Mise en Sûreté (PPMS) des classes concernées.

Le Préfet se rend sur place. Des acteurs extérieurs sont simulés : parents d'élèves, médias...

L'exercice prend fin  avec la neutralisation des assaillants par les forces de gendarmerie et le retour à une situation maîtrisée de sécurité publique permettant l'accès des secours.

Toute la chaîne des services de sécurité et de secours a été mobilisée pour cet exercice de simulation d'une attaque terroriste / © Damien Boutillet
Toute la chaîne des services de sécurité et de secours a été mobilisée pour cet exercice de simulation d'une attaque terroriste / © Damien Boutillet

Evaluer la réactivité et la coordination des différents services 

S'inscrivant dans les enjeux nationaux de sécurité publique, L’exercice a associé plusieurs services de l’État en Saône-et-Loire :
  • les services de la préfecture ( Défense et protection civile, information et communicatioles forces de sécurité intérieure (Gendarmerie, Direction départementale de la sécurité publique DDSP, Service départemental d’incendie et de secours SDIS) 
  •  la direction des services départementaux de l’Éducation nationale
  • le SAMU
  • la délégation militaire départementale
  • le conseil départemental.
Objectif : suivre et cerner au mieux la situation afin de prendre les décisions adéquates dans ce genre de crise tout en testant la réactivité et l'échange d'informations de toute la chaîne d'alerte et de secours.


Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus