Canton de Digoin : deux binômes expérimentés sont en présence

Le canton de Digoin regroupe les anciens cantons de Digoin et de Bourbon-Lancy. Ce territoire rural est ancré à gauche même si la ville de Digoin est dirigée par la droite depuis 20 ans. Quatre binômes se présentent dont deux avec des élus expérimentés, un à gauche, un à droite. 

La candidature socialiste dispose d'atouts sérieux

Les points forts de la gauche départementale, c’est un ancrage ancien à gauche et la présence d’un binôme expérimenté, constitué par les deux conseillers généraux sortants. Philomène Baccot est élue sur le canton de Digoin. Jean-Paul Drapier, lui, est conseiller général du canton de Bourbon-Lancy. Ils disent vouloir poursuivre le travail entamé, notamment la maîtrise des finances.

En revanche, tous deux ont été battus lors des dernières élections municipales. Philomène Baccot, qui était dans l’opposition de Digoin depuis 2001, y menait la liste de la gauche face à Fabien Genêt, son adversaire sur ses élections départementales. Jean-Paul Drapier, lui, maire de Bourbon-Lancy depuis 2001, mais battue par son ancienne adjointe Edith Gueugneau qui avait présenté une candidature dissidente.

La menace principale pour les socialistes vient de candidats expérimentés également

A droite, c'est Fabien Genêt (DVD) et Edith Perraudin (DVD) qui se présentent. Fabien Genêt, candidat malheureux des cantonales de 2011 face à Philomène Baccot mais avait eu sa revanche en 2014 en remportant la ville de Digoin. Il est parti en campagne avec Edith Perraudin, conseillère générale sortant d’Issy-l’Evêque aujourd’hui rattaché au canton de Gueugnon.

Candidats de la droite départementale, ils se présentent toutefois sans étiquette pour, disent-ils,  garder une certaine liberté de ton ». Leur programme est basé sur la défense des territoires ruraux, la lutte contre la baisse des dotations de l’Etat et le renforcement des solidarités, notamment en direction des personnes âgées. 

L'inconnue du scrutin : la place du Front National

Il avait fait une percée significative à Digoin lors des dernières élections cantonales en obtenant près de 15% des voix. Mais il présente un binôme de novices : Alain Lagoutte, adjoint technique au lycée de Charolles et Nicoletta Marin, employée communale. Leur programme est axé sur la sécurité, la justice sociale, la lutte contre els fraudes et les abus sociaux. Ils veulent aussi revoir le projet de le RCEA (Route Centre Europe Atlantique) "gouffre financier". Leur inexpérience pourrait être contrebalancée par le contexte national de rejet du gouvernement.

Outre ces menaces émanant de la droite et de l’extrême droite, le binôme socialiste devra encore affronter une 2ème candidature à gauche : celle d’Hubert Louis, ancien enseignant communiste, et d’Annie Ducroizet cadre de santé et membre du Front de gauche, tous 2 de Bourbon-Lancy. Ils militent contre toutes les exclusions et pour que l'économie reste une compétence du département. Ils souhaitent voir développer des filières peu exploitées. 

Tous les candidats du canton de Digoin





Départementales 2015, mode d’emploi
Les élections départementales (ex-cantonales) auront lieu les dimanches 22 et 29 mars 2015. Une des nouveautés de ce scrutin est l’apparition de binômes de candidats (un homme, une femme). Par ailleurs, on appelle désormais conseillers départementaux les anciens conseillers généraux.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter