Départementales 2015 en Saône-et-Loire : La gauche est-elle assurée de conserver le canton de Louhans ?

Ce canton est celui où se présente Rémi Chaintron, président PS sortant du conseil général de Saône-et-Loire. La droite pourrait bénéficier d’un vote sanction lié au contexte national, même si sur le papier il y a peu de chance qu’elle ravisse le canton aux socialistes.

Le canton de Louhans n’a pas été modifié par le redécoupage électoral de 2014. Il est organisé autour de la ville de Louhans et comprend notamment les communes de Branges, Sornay et Saint-Usuge.

Le soutien de Montebourg, un atout pour la gauche ?


Rémi Chaintron, conseiller depuis 2001, est le protégé d’Arnaud Montebourg qui a apporté son soutien au binôme qu’il forme avec Sabine Scheffer pour ces élections départementales.

Rémi Chaintron avait succédé à Arnaud Montebourg à la tête du conseil général de Saône-et-Loire en juin 2012 quand l’ex-ministre du Redressement productif avait été appelé à faire partie du gouvernement Ayrault.

Le soutien d'Arnaud Montebourg au binôme PS est-il vraiment un avantage ?
Le soutien d'Arnaud Montebourg au binôme PS est-il vraiment un avantage ?

Ce soutien qui a bénéficié à la gauche départementale lors des élections cantonales de 2004 aura-t-il le même effet aujourd’hui ?

La gauche se présente unie. Le binôme socialiste a reçu le soutien des communistes qui ne présentent pas de liste dans ce canton.

Avec son expérience, elle pourrait conserver le canton de Louhans où le président du conseil sortant avait été élu au premier tour en 2008. Reste à savoir si l’ « effet Montebourg » bénéficiera ou nuira au binôme PS.



Le poids du contexte national, après les municipales


La droite présente un binôme jeune dans cette division électorale : Anthony Vadot, 32 ans et Mathilde Chalumeau, 30 ans. Cette liste ne part pas de zéro, loin de là.

Si la droite départementale a échoué à faire trembler Rémi Chaintron aux élections cantonales de 2008, elle bénéficie d’un certain potentiel électoral sur ce territoire

La droite pourrait bénéficier de la dynamique lancée lors des élections municipales de 2014
La droite pourrait bénéficier de la dynamique lancée lors des élections municipales de 2014


Elle pourrait profiter de la dynamique des élections municipales de 2014, après la conquête de la mairie de Louhans, tenue par le PS depuis 2008.

Le principal atout du binôme de l’union de la droite est le contexte national, défavorable à la gauche. Anthony Vadot  et Mathilde Chalumeau espèrent que le binôme PS fera l’objet d’un vote de sanction du gouvernement socialiste en place.


Le FN et L’abstention


L’attention sera surtout concentrée sur la bataille gauche-droite dans ce canton. Mais le Front National, représenté dans ces élections par Jean-Philippe Hurtault et Marie Reverchon pourrait lui aussi bénéficier d’une tendance nationale pour réaliser un bon score.

Il reste à voir si le FN bénéficiera d’une forte abstention dans ce canton où la participation électorale avait été de 72,70% en 2008, un chiffre supérieur à la moyenne nationale des dernières élections cantonales.

La liste des candidats


Départementales 2015, mode d’emploi
Les élections départementales (ex-cantonales) auront lieu les dimanches 22 et 29 mars 2015. Une des nouveautés de ce scrutin est l’apparition de binômes de candidats (un homme, une femme). Par ailleurs, on appelle désormais conseillers départementaux les anciens conseillers généraux.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter