Amazon : pourquoi les salariés bloquent le site de Sevrey en Saône-et-Loire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alexandre Baudrand
Une quinzaine des salariés du site Amazon de Sevrey bloquent l'entrée de l'entreprise.
Une quinzaine des salariés du site Amazon de Sevrey bloquent l'entrée de l'entreprise. © Anthony Borlot

Des salariés du site Amazon de Sevrey en Saône-et-Loire bloquent depuis le jeudi 25 novembre, l'entrée de l'entrepôt du géant américain de la vente en ligne.

Une quinzaine d’employés d’Amazon se relaient depuis jeudi et jusqu'à samedi soir pour bloquer le site de Sevrey dans le département de la Saône-et-Loire. Trois journées de contestation contre leur employeur. 

En plein Black Friday, ces salariés du géant de la vente en ligne, filtrent l'entrée des camions pour réclamer de meilleurs salaires.

Une hausse des salaires

La principale revendication des employés d'Amazon est financière. Ils demandent une hausse des salaires horaires de tous les employés du géant mondial américain du e-commerce. Les syndicats ont comparé les taux horaires dans différents pays mondiaux pour justifier leur blocage. 

Ils réclament une augmentation salariale de 10,88 euros à 13 euros de l'heure. Selon les syndicats, ils ont un taux horaire inférieur à celui mis en œuvre sur les sites américains (18 $) ou allemands (12 €). "On veut le même salaire que les autres, parce qu'on travaille tous chez Amazon !, défend Alain Jeault, de la CGT Amazon 71. Le groupe prône l'égalité sur tous ses sites dans le monde. Donc il faut qu'on soit payés pareil".

Près de 400 intérimaires sur le site de Sevrey

Les syndicats réclament aussi la titularisation des intérimaires. Environ 400 intérimaires travaillent mensuellement sur ce site actuellement. L'usine de Sevrey compte 1.217 salariés et parmi ceux-ci, près de 700 sont actuellement sous contrat à durée indéterminée (CDI),selon les chiffres des syndicats.

Aucun pourparlers n’a été entamé pour l'heure avec la direction de l'entreprise américaine. Le préavis de grève court jusqu’à la fin décembre, les grévistes n’excluent pas d’autres blocages d’ici les fêtes de fin d’années.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.