Dans l'attente du verdict de la cour d'appel, les forains présents à Chalon-sur-Saône préparent une action caritative

L'imbroglio autour de la fête foraine de Chalon-sur-Saône se poursuit. Ce vendredi 5 mars et alors que la cour d'appel administrative n'a pas encore tranché, certains forains ont pris la décision de remballer leur attraction et de quitter la ville. D'autres attendent encore une réponse favorable.

La fête foraine de Chalon-sur-Saône a bien lieu jusqu'au 3 janvier 2021. Mais un protocole sanitaire strict doit être respecté.
La fête foraine de Chalon-sur-Saône a bien lieu jusqu'au 3 janvier 2021. Mais un protocole sanitaire strict doit être respecté. © Gabriel Talon - France Televisions

C'est ce vendredi 5 mars que devait débuter la fête foraine de Chalon-sur-Saône. Quelques heures avant le début des festivités, forains et élus municipaux ne savent toujours pas si les animations pourront se tenir. Mais à mesure que le temps, les chances de voir la fête foraine se tenir s'amenuisent.

Depuis près d'une semaine, les procédures judiciaires se multiplient afin d'essayer de maintenir la fête foraine. Le jeudi 4 mars, le tribunal administratif de Dijon, a suspendu l'arrêté du maire (LR) de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret. Dans sa décision, la juridiction a jugé de "l'incompétence du maire" pour décider d'assouplir les restrictions sanitaires décidées par le Premier ministre. Elle a ensuite constaté la "violation directe du décret" d'octobre dernier interdisant les fêtes foraines.

Une décision que le maire a contesté en faisant appel. La cour d'appel administrative de Lyon devrait se réunir dans les prochains jours pour livrer son verdict. Alors en attendant les forains patientent. Certains sont même déjà partis.

Forains et élus veulent agir dans la légalité

Ce vendredi 5 mars, au matin, une délégation de forains accompagnée de son avocat a été reçue en mairie de Chalon-sur-Saône. Tous les partis sont tombés d’accord pour attendre l'avis de la cour d'appel de Lyon avant donner le coup d'envoi de la fête et ainsi agir en toute légalité. 

Pour la vingtaine de forains toujours sur place, la journée du samedi 6 mars sera consacrée à une opération caritative. Dès 9h30, ils se rendront donc au centre hospitalier William-Morey, chez les pompiers, ainsi que dans les résidences séniors d’Esquilin et Béduneau afin de distribuer des pommes d’amour et des barbes à papa. Ils profiteront de ces moments d'échanges pour sensibiliser le public sur leur situation, devenue compliquée depuis qu'un décret du mois d'octobre interdit les fêtes foraines.

" C’est une manière aussi de leur témoigner toute leur reconnaissance pour leur implication et dévouement au quotidien. C’est dans une ambiance conviviale et chaleureuse que toutes ces personnes pourront, l’espace d’un instant, oublier les tracas du quotidien et profiter pleinement de la gentillesse légendaire des entreprises foraines " expliquent les forains dans un communiqué.

Ils seront accompagnés par Gilles Platret, maire de Chalon-sur-Saône et candidat aux élections régionales.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fêtes locales événements sorties et loisirs justice société politique