Depuis plus de trois ans, Stéphane Perronet, médiateur social de la maison de quartier des Aubépins, sillonne la zone au volant de son triporteur. Un moyen pour la structure de venir au contact des habitants.

Le triporteur a été financé par la fondation Transdev, la mairie de Chalon et la métropole. / © Florence Morel / France 3 Bourgogne
Le triporteur a été financé par la fondation Transdev, la mairie de Chalon et la métropole. / © Florence Morel / France 3 Bourgogne

 

La carrosserie rose pétante qui abrite un vélo à assistance électrique ferait penser à un véhicule pour transporter des touristes. Seulement, dans le quartier des Aubépins de Chalon-sur-Saône, il n'y en pas beaucoup. Alors l'étrange bicyclette a trouvé une autre utilité.

A Chalon, chaque maison de quartier détient son propre triporteur. A chacun sa couleur. Aux Aubépins, c'est le rose fuchsia qui est de mise.
Le triporteur permet de transporter des tables de pique-nique, des tabourets et du café - 24 novembre 2017 / © Florence Morel / France 3 Bourgogne
Le triporteur permet de transporter des tables de pique-nique, des tabourets et du café - 24 novembre 2017 / © Florence Morel / France 3 Bourgogne

 

Une couleur qui attire les habitants

Stéphane Perronet, cheveux rasés de près, arpente le secteur, au contact des habitants. Paulette, figure des Aubépins et ancienne ouvrière chez Kodak, ne rate pas une info café organisée par Stéphane. "Dès qu'on le voit arriver sur son triporteur, on sait que Stéphane est là, qu'il va s'arrêter pour discuter."

"On le voit de loin", renchérit une habitante, sourire aux lèvres, qui s'est arrêtée à la vue du vélo à trois roues. Stéphane déplie les tables et les tabourets de camping, comme tous les mardis matin. Et plus de mars à octobre, quand le soleil est au rendez-vous. Même si cette fois-ci ce n’est que pour la télévision, le triporteur a encore fait son effet.

Un autre habitué alpague le médiateur social :

Bonjour, ça fait plaisir de vous voir ! Alors qu'est-ce que vous faîtes avec le vélo ? Il n'y a pas le café cette fois?

"Le quartier se vide"

"Il n'y a plus rien ici, se désole Paulette, cheveux d'argent et doudoune noire fermée jusqu'au cou. Avant, il y avait un boucher, un marchand de légumes… désormais, il n'y a que le médecin et la pharmacie. Même le cabinet d'infirmier ferme à 9h30 le matin."

Stéphane Perronet installe un "info café" tous les mardis matin, même temps que le marché, à la galerie commerciale des Aubépins - 24 novembre 2017 / © Florence Morel / France 3 Bourgogne
Stéphane Perronet installe un "info café" tous les mardis matin, même temps que le marché, à la galerie commerciale des Aubépins - 24 novembre 2017 / © Florence Morel / France 3 Bourgogne
Stéphane Perronet acquiesce : "Ce triporteur nous permet d'aller au contact des gens, d'échanger à propos des activités de la maison de quartier. La plupart du temps, ils ne sont pas au courant de ce que nous faisons." C'est armé donc de café et de flyers qu'il diffuse l'information aux résidents des Aubépins.

Trois ans de service bien remplis

Stéphane Perronet manie le triporteur rose depuis qu'il est arrivé à la maison de quartier des Aubépins il y a trois ans. Quand il est arrivé en 2014, l'engin était déjà là depuis quelques temps.

C'était une demande des habitants

explique le directeur de la maison des Aubépins. Au cours de l'enquête que nous avons mené, il est ressorti que beaucoup d'entre souhaitaient un moyen de communiquer avec eux, pour qu'ils puissent être au courant de nos actions.

Avec la participation de la fondation Transdev, de la mairie de Chalon et de la métropole, l'association reçoit alors 10.000 euros pour financer les deux triporteurs et les actions menées par la maison de quartier.
Le triporteur est rose fuchsia, aux couleurs du quartier des Aubépins / © Florence Morel / France 3 Bourgogne
Le triporteur est rose fuchsia, aux couleurs du quartier des Aubépins / © Florence Morel / France 3 Bourgogne

 

Une motivation intacte malgré la disparition d'Aubépine Lampion

Malgré la disparition d'Aubépine Lampion en août dernier, la motivation des bénévoles de la maison des Aubépins reste la même :

Nous allons lancer une radio locale, que l'on pourra écouter au 105.9 à partir de début 2018.

Les ateliers Bricothèque continuent, nous avons plus de 200 adhérents."

énumère le Chalonnais. Une salle flambant neuve aux murs couleur aubépine, avec billard et baby-foot, attend les jeunes des alentours.

Le 12 décembre prochain, la maison des Aubépins convie des producteurs locaux pour un marché exceptionnel. De nombreuses animations seront aussi de mise, en plus du marché habituel. Et parmi elles, le triporteur, les tables de camping et le café du mardi matin.