Chalon-sur-Saône : la librairie Gibert Joseph ferme définitivement faute de repreneur

Placée en liquidation judiciaire, la librairie Gibert Joseph de Chalon-sur-Saône ferme définitivement ses portes ce mercredi 24 juin faute de repreneur.

La célèbre librairie Gibert Joseph de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, risque de disparaître. Un dossier a été déposé par la direction du groupe en vue d’une liquidation judiciaire. La décision du tribunal de commerce sera rendue jeudi 28 mai. Les salariés sont résignés mais inquiets. 
La célèbre librairie Gibert Joseph de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, risque de disparaître. Un dossier a été déposé par la direction du groupe en vue d’une liquidation judiciaire. La décision du tribunal de commerce sera rendue jeudi 28 mai. Les salariés sont résignés mais inquiets.  © Aurélie Albert / FTV

La librairie Gibert Joseph de Chalon-sur-Saône ferme définitivement ses portes ce mercredi 24 juin. Les éventuels repreneurs avaient jusqu'au 22 juin pour déposer leur dossier au tribunal de commerce mais aucun ne s'est manifesté selon une représentante syndicale. Elle précise : "le repreneur qui s’était présenté n’a pas donné suite." 

La librairie fonctionnait au ralenti depuis sa réouverture le 4 juin.

Un groupe en difficulté

Le groupe Gibert Joseph, déjà mis en difficulté par la concurrence du commerce en ligne, a été affaibli par une succession de mouvements sociaux, notamment celui des gilets jaunes, et cette année par la crise sanitaire liée au corononavirus.

Pendant le confinement, le groupe qui compte une trentaine de librairies, a décidé de se séparer de trois d'entre elles :  les plus déficitaires, parmi lesquelles celle de Chalon-sur-Saône.

La librairie Gibert-Joseph de Dijon est épargnée. 

Trois librairies en liquidation judiciaire

Les librairies Gibert Joseph de Chalon-sur-Saône, Aubergenville (Yvelines), Clermond-Ferrand (Puy-de-Dôme) ont chacune reçu la visite du directeur des ressources humaines venu les informer de cette décision.

C'est ainsi que le 22 mai, les 8 salariés de la librairie de Chalon-sur-Saône, ont appris la mauvaise nouvelle. Le 28 mai, le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône a prononcé la liquidation judiciaire mais il l'a assorti d'un sursis d'un mois renouvelable qui ne prendra pas effet. 

L'espoir déçu d'une reprise à Chalon-sur-Saône

Ce délai laissait de l'espoir pour une éventuelle reprise. Les repreneurs avaient jusqu'au 22 juin pour déposer leur dossier. Une audience aura lieu jeudi 25 juin au tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône. Elle devait initialement servir à examiner les offres de reprise.

Autre établissement touché, la librairie de Clermond-Ferrand, ouverte en 1938, a été mise en liquidation judiciaire le 03 juin, avec l'autorisation également de poursuivre son activité pendant deux mois.

 

 

Fermeture définitive à Aubergenville

Quant à la librairie d'Aubergenville, elle a définitivement fermé ses portes. Elle a été liquidée judiciairement le 28 mai, par le tribunal de commerce de Versailles.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
livres culture économie emploi coronavirus/covid-19 société