Chalon-sur-Saône : le maire prend un arrêté interdisant "l'occupation abusive" du centre-ville

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cindy Pezzin
Gilles Platret
Gilles Platret

Le maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, a signé un arrêté stipulant l’"interdiction d’occupation abusive de certaines rues et places". Il entre en vigueur lundi 15 juin 2015.

Visiblement agacé par "la multiplication d’attroupements au centre-ville d’individus fortement alcoolisés et agressifs", Gilles Platret a décrété l’interdiction de rassemblement "de personnes et animaux qui gênent la circulation et la libre déambulation de nos concitoyens".

Le décret entre en vigueur aujourd’hui, jusqu’au 1er septembre prochain. Il s’applique au secteur du Centre-Ville entre les rues et les places :

  • Place de l’Obélisque
  • Rue Emiland Menand
  • Rue du Palais de Justice
  • Rue de Belfort
  • Rue du Parc
  • Promenade Sainte-Marie
  • Quai Sainte-Marie
  • Quai de la Poterne
  • Quai des Messageries
  • Quai Gambetta
  • Avenue Nicéphore Nièpce / Place du 19 mars
Dans un communiqué de presse, Gilles Platret considère qu’il est de son rôle de maire "de prescrire les mesures nécessaires pour assurer le maintien du bon ordre, de la tranquillité et de la sécurité publique sur le territoire de la commune." Et d'ajouter que "la liberté de certains ne doit pas avoir pour conséquence de priver l’immense majorité des Chalonnais et touristes de pouvoir déambuler paisiblement dans les rues de Chalon." La Police Municipale aura à charge de faire respecter la mesure.

Reportage d'Elsa Bezin et Romain Liboz :
Avec :
Gilles Platret (Maire de Chalon (Les Républicains))
Nicolas Besseyre (Président de la Ligue des droits de l'homme- Chalon)

durée de la vidéo: 01 min 56
Chalon arrêté anti-attroupement


En août 2014, la justice avait suspendu un même arrêté "anti-mendicité de M.Platret.

En mars dernier, Gilles Platret avait fait polémique en imposant le menu unique dans les cantines de la ville, invoquant un retour de la laïcité. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.