• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Elan Chalon : l'entraîneur Jean-Denys Choulet confirme son départ à la fin de la saison

Jean-Denys Choulet en avril 2018. / © Laurent THEVENOT/PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP
Jean-Denys Choulet en avril 2018. / © Laurent THEVENOT/PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Jean-Denys Choulet, l'actuel entraîneur de l'Elan Chalon, et Dominique Juillot, le président du club, ont tout deux confirmé le changement de coach à l'issue de la saison.

Par Maryline Barate


« C'est une décision partagée et non pas un renvoi. J'ai passé de très bons moments dans ce club et j'espère en passer encore pendant quelques mois », précise ce mardi 12 mars 2019 Jean-Denys Choulet sur son compte Facebook, un message rapporté par plusieurs blogs de basket. Il affirme ne pas avoir « un mauvais moral ». Une façon de rassurer ses supporters ainsi que ceux du club auprès de qui il affiche une motivation intacte : « même si je ne serai plus à Chalon la saison prochaine, j'ai à cœur de finir cette saison le mieux possible ».


Comme la saison passée, la situation n'est guère reluisante pour Chalon, bien loin de son titre de champion de France en 2017 avec ce même tacticien à sa tête. L'équipe pointe à la 14e place du classement à 12 journées de la fin du championnat Jeep Elite. Cette saison, l'Elan a remporté 9 matches contre 13 perdus. « Les joueurs sont à l’écoute du coach, il y a du travail aux entraînements. Personne ne lâche. Seulement l’effectif est un peu juste en ce moment et certains ont un petit coup de moins bien… Cela fait partie de la vie d’une équipe de haut niveau… Nous ferons tout et moi le premier pour maintenir Chalon dans le haut niveau du basket français », poursuit l'entraîneur de 60 ans.
 
Dominique Juillot, président de l'Elan Chalon / © page Facebook de l'Elan Chalon
Dominique Juillot, président de l'Elan Chalon / © page Facebook de l'Elan Chalon

 

La position de Dominique Juillot


Dès hier soir, le président du club bourguignon tenait à mettre les choses au clair après les rumeurs qui circulent autour du nom de Philippe Hervé comme possible successeur à Jean-Denys Choulet. Dans un communiqué de presse, il s'agace : « compte tenu des commentaires pour le moins hasardeux et hâtifs, dont l’origine ne provient pas officiellement du club, je souhaite préciser la situation contractuelle de l’Elan avec Jean-Denys Choulet, qui prévoyait pour chacune des parties la possibilité d’arrêter leur collaboration en fin de saison par l’intermédiaire d’une clause. J’ai donc décidé après échange avec celui-ci d’activer cette clause dont la date butoir était fixée au 15 février 2019. Il s’agit d’une disposition extrêmement courante dans les milieux sportifs et qui n’appelait pas de commentaires particuliers à l’époque. »


Dominique Juillot se montre plus irrité encore dans les colonnes du Journal de Saône-et-Loire : « Philippe Hervé va-t-il faire son retour à l’Elan ? Je ne sais pas. Cette information est confirmée par des gens qui ne sont pas dans le club, je trouve ça extraordinaire. Moi, personne ne m’a appelé. Après, il ne faut pas être un grand enquêteur pour au moins le (Phillipe Hervé) citer comme hypothèse pour reprendre l’Elan. Ce qui m’intéresse, c’est de gagner les 3 matches qui nous manquent pour assurer notre maintien. »


Jean-Denys Choulet avait repris les rênes de l'Elan Chalon en 2013.

Le point avec C. Tarrisse :
 
Le départ de Jean-Denys Choulet confirmé

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus