Cet article date de plus de 5 ans

François Hollande rencontrera les maires de France mercredi 18 novembre

Un rassemblement des maires de France se tient mercredi 18 novembre 2015 en présence du président François Hollande en remplacement du Congrès des maires qui a été annulé suite aux attentats à Paris. Deux élus de Bourgogne ont pris la parole dans la matinée.

Quel est le programme de ce rassemblement ?

Ce rassemblement des maires de France, qui se déroule au Palais des Congrès à Paris, sera clôturé par François Hollande.
"Cette réunion exceptionnelle permettra de réaffirmer le rôle essentiel de la commune et des maires, en tant que premier pilier de notre démocratie", déclare l’Association des maries de France (AMF), qui est présidée par François Baroin.

Lors de ce rassemblement, les participants ont assisté à la présentation des travaux et du vade-mecum de l’AMF sur la laïcité par deux élus de Bourgogne : Patrick Molinoz, maire PRG de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or, et Gilles Platret, maire LR de Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire. Les deux maires bourguignons sont co-présidents du groupe de travail laïcité de l’Association des mairies de France.  

Le maire de Chalon-sur-Saône a soulevé une polémique nationale en décidant de supprimer le menu de substitution au porc dans les cantines de la ville.

Il y aura ensuite un débat et une table-ronde sur le rôle des communes et des maires pour faire vivre la démocratie et porter les valeurs et les principes de la République.


durée de la vidéo: 00 min 57
Rassemblement des Maires : Le point de la matinée avec Lilian Melet ©France 3 Bourgogne

Le Président de la République arrivera aux alentours de 13 heures.
La réunion se terminera une heure plus tard : les maires de France ceints de leur écharpe tricolore entonneront l’hymne national.



Pourquoi le congrès des maires de France a-t-il été annulé ?

Le congrès annuel de l'AMF, qui devait se tenir du mardi 17 au jeudi 19 novembre à Paris, a été annulé "à la demande de l'Etat", en "raison des impératifs de sécurité" après les attentats survenus dans la capitale vendredi 13 novembre.

Ce congrès devait rassembler près de 11 000 élus pendant trois jours porte de Versailles. C’était une des plus importantes manifestations publiques programmées dans la capitale cette semaine.

Le report à une date ultérieure (du 31 mai au 2 juin) avait ensuite été évoqué, de même que l'hypothèse d'une réunion exceptionnelle cette semaine.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentats de paris faits divers terrorisme politique françois hollande