Gilets jaunes : huit personnes en garde à vue après des blocages en Saône-et-Loire

Huit personnes ont été interpellées puis placées en garde à vue, a annoncé la préfecture de Saône-et-Loire samedi 29 décembre. Cela fait suite à deux blocages qui ont eu lieu la veille dans le département.

Le 18 décembre, à Montceau-les-Mines, des gilets jaunes ont installé un barrage à l'échangeur de Magny (illustration)
Le 18 décembre, à Montceau-les-Mines, des gilets jaunes ont installé un barrage à l'échangeur de Magny (illustration) © Fanny Borius
Les interpellations continuent en Saône-et-Loire, à la suite des actions des gilets jaunes. La préfecture l'a annoncé samedi 29 décembre sur Twitter : huit personnes ont été interpellées puis placées en garde à vue. 

En cause : les blocages de la plateforme Amazon et de la gare de péage de Châlon-sud, qui ont eu lieu la veille. La préfecture met en avant "des attroupements et violences sur les forces de l'ordre".
 
En tout, depuis le début du mouvement des gilets jaunes le 17 novembre, il y a eu 65 interpellations en Saône-et-Loire.

Et les actions se poursuivent. A 10h, La RCEA est bloquée dans les deux sens à hauteur de l'échangeur de Magny, à Montceau-les-Mines. Des gilets jaunes sont présents sur les routes. La préfecture de Saône-et-Loire conseille d'éviter le secteur.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société