Meurtre de Jacques Vaude : la perpétuité pour Oleg Chikov

La salle d'audience des assises de Chalon-sur-Saône. / © François Latour / France 3 Bourgogne
La salle d'audience des assises de Chalon-sur-Saône. / © François Latour / France 3 Bourgogne

Oleg Chikov, un Bulgare d'une trentaine d'années, a été reconnu coupable du meurtre de Jacques Vaude en 2013 à Autun.

Par M. F. avec François Latour

Après neuf jours de procès aux assises de Saône-et-Loire, Oleg Chikov a été condamné jeudi 6 février en toute fin de journée à la réclusion criminelle à perpétuité avec une période de sûreté de 22 ans. Un verdict conforme en tous points aux réquisitions du ministère public plus tôt dans la journée.

Les jurés ont reconnu Oleg Chikov coupable du meurtre de Jacques Vaude, ainsi que du viol et de la tentative de meurtre sur sa compagne Elsje O’Sullivan. Ils l'ont condamné à la peine maximale après plus de huit heures de délibération. L'accusé est frappé d'une interdiction définitive de séjour sur le territoire français.

"Ce qui sépare Chikov de sa prochaine victime, c'est la peine que vous allez prononcer, avait indiqué lors de son réquisitoire l'avocat général Damien Savarzeix en direction des jurés. Est-ce que vous pouvez accepter une seconde […] qu'il y ait encore une nouvelle victime ? Je vous demande de prononcer la seule peine qui soit possible".

Était ensuite venu le moment de la plaidorie de l'avocat de l'accusé, Me Duquennoy. Il n'y avait pas, selon lui, de preuves formelles qui incriminent son client. Il y avait trop d'inconnues pour être certain de la présence de l'accusé sur la scène de crime, affirmait-t-il. En conséquence, il réclamait l'acquittement de son client. Oleg Chikov avait lui aussi pris la parole assurant également n'avoir rien à voir avec ce dossier.

Incarcéré en Bulgarie où il est connu pour des faits similaires, Oleg Chikov avait été remis aux autorités françaises le temps de l'audience et doit rentrer dans son pays. La peine française pourra être effectuée plus tard ou être exécutée en Bulgarie. L'accusé dispose de dix jours pour faire appel de cette décision s'il le souhaite.
 

Agression sauvage

Les faits jugés ces derniers jours aux assises remontent au 5 octobre 2013. Jacques Vaude et sa compagne, Elsje O’Sullivan étaient chez eux, à Autun, lorsque le couple est sauvagement agressé.

Jacques Vaude, âgé de 74 ans, succombera à un coup violent porté à la tête. Sa compagne, Elsje O’Sullivan est sérieusement blessée.

Le procès d’Oleg Chikov a débuté à Chalon-sur-Saône lundi 27 janvier, devant la cour d’assises de Saône-et-Loire. Ce sont des traces ADN qui ont permis aux enquêteurs de remonter jusqu’à la piste de ce Bulgare, condamné à dix ans de prison pour un vol avec violence dans son pays.

L'homme, âgé d’une trentaine d’années, travaillait comme saisonnier agricole dans la région d’Autun à l’époque.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus