Paris-Nice 2021 : la Saône-et-Loire accueille une 4e étape "extrêmement vallonnée", favorable aux puncheurs

L'organisation du Paris-Nice a dévoilé ce 6 janvier le parcours de l'édition 2021. La 4e étape traversera le sud de la Bourgogne : après un départ à Chalon, le peloton traversera la vallée de la Saône pour gagner la roche de Solutré puis le village de Chiroubles, dans les hauteurs du Beaujolais.

Cette 4e étape accidentée du Paris-Nice pourrait avantager des puncheurs comme Julian Alaphilippe, victorieux lors du contre-la-montre individuel du mont Brouilly en 2017 (photo).
Cette 4e étape accidentée du Paris-Nice pourrait avantager des puncheurs comme Julian Alaphilippe, victorieux lors du contre-la-montre individuel du mont Brouilly en 2017 (photo). © Philippe LOPEZ / AFP

Le parcours de l'édition 2021 du Paris-Nice a été dévoilé ce 6 janvier par l'organisation. Après un grand départ dans les Yvelines donné à Saint-Cyr-l'École (Yvelines) lundi 8 mars, le peloton devra gagner Nice le 14 mars au terme de huit étapes.

La première course par étapes de l'année marquera une halte en Saône-et-Loire. Après avoir acceuilli une arrivée en 2017, Chalon-sur-Saône donnera le 10 mars le départ de la 4e étape, au cours de laquelle le peloton traversera le département du nord du sud, en longeant la Saône.

Les reliefs du Macônnais et du Beaujolais attend les coureurs en fin de journée : ces derniers atteindront le village de Chiroubles (Rhône) après après un passage à la roche de Solutré (493 m) et deux ascensions du mont Brouilly (480 m).

Une étape "extrêmement vallonnée"

Précédée d'un contre-la-montre la veille à Gien (Loiret), cette 4e étape bourguignonne sera la première accidentée dans ce cru 2021. L'organisateur ASO la juge même "extrêmement vallonnée".

Le dénivelé total de 3 500 mètres et l'arrivée inédite à Chiroubles (7,3 km d’ascension à 6% de moyenne) en font une étape propice aux puncheurs. Il ne serait pas surprenant d'y voir gagner Julian Alaphilippe, vainqueur du contre-la-montre individuel du mont Brouilly lors de la 4e étape en 2017.

L'épreuve se concluera par la traditionnelle conclusion montagnarde dans les hauteurs des Alpes-Maritimes - massif de l'Estérel, préalpes d'Azur et Mercantour sont au programme cette année - et l'arrivée à Nice.

23 équipes de huit coureurs seront au départ. L'Allemand Maximilian Schachmann avait dominé l'édition précédente, en gardant sur les épaules le maillot de leader de la première à la dernière étape.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
beaujolais paris-nice cyclisme sport