PORTRAIT. Shashoudu71, l'influenceuse chalonnaise du tuning et du sport automobile

Depuis 2018, Shannon Logerot, alias shashoudu71, partage sa passion des belles voitures, du sport automobile et du tuning sur son compte Instagram. Cette chalonnaise de 20 ans comptabilise déjà plus de 10 000 abonnés et ne compte pas s'arrêter là.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Shannon, alias @shashoudu71, a la vingtaine énergique. Sa passion pour l'automobile lui est venue à la fin de l’adolescence. Elle a grandi près de Beaune où elle pouvait admirer de belles voitures. Et puis il y a eu le déclic : « j’ai posté une photo de moi sur Instagram avec la Mini de ma mère, et ça a plu ».

Une influenceuse dans le monde de l'automobile

Elle pose pour des shootings photos, avec un sens de l’esthétisme poussé en accordant ses tenues à la couleur de la carrosserie des voitures. "Au début, c’est moi qui ai démarché pour faire les photos avec un modèle de voiture que j’aimais".

Avec le temps et la reconnaissance, les gens viennent à elle pour organiser des séances. "Je cherche des voitures uniques aussi bien pour l’esthétique que pour la mécanique. Je veux me démarquer des autres mannequins automobiles". Son objectif est de mettre en valeur des voitures "qui valent le coup d’œil". Mais le sexisme existe encore, "les filles se font pas mal harceler dans le monde automobile". À travers son compte Instagram, elle essaye de prouver que tout le monde y a sa place.

Le tuning, une passion dévorante

Sa première voiture, c'est une Mini, et elle en est "très fière !". Son projet pour cette année 2024 est d'exposer son véhicule au Mondial de l'Auto de Paris en octobre. "Je vais faire fabriquer un pare-chocs, un kit large en Allemagne et la mettre sur air" (pour abaisser le véhicule par une commande).

Le tuning est un loisir qui coûte cher. Elle en a pour 15 000€ de travaux. Pour le moment, cette activité ne lui rapporte pas de revenus, "je le fais pour la passion automobile". Le fait de se construire un réseau permet de nouer des partenariats pour bénéficier de coups de pouces.

Des projets d'avenir plein la tête

Son objectif pour cette nouvelle année 2024, c'est de gagner en visibilité. Elle va se déplacer aux événements automobiles en France et en Belgique. Mais elle aimerait aussi lancer deux meetings cet été en Saône-et-Loire et en Côte-d’or.

Le plus grand défi reste son souhait de créer une entreprise consacrée à l'univers du tuning avec les produits d’entretien, de mécanique et aussi d’esthétique à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire).