Disparition d'un adolescent en Saône-et-Loire : ce que révèlent les résultats de l'autopsie

Publié le
Écrit par Gaël Simon avec Alexandre Baudrand
Anthony Lambert ici en photo.
Anthony Lambert ici en photo. © Gendarmerie de Tournus

Au lendemain de la découverte du corps nu et sans vie d'Anthony Lambert, le parquet de Mâcon a procédé à l'autopsie du jeune homme de 17 ans ce lundi 10 janvier. L'hypothèse d'une mort suite à une hypothermie et une déshydratation est privilégiée par le médecin légiste.

On en sait un peu plus sur la mort d'Anthony Lambert. Ce lundi 10 janvier, une autopsie a été réalisée sur le corps de l'adolescent qui avait été retrouvé nu dimanche matin dans un champ sur le hameau de Mercey à Montbellet (Saône-et-Loire), près de 11 jours après sa disparition. Selon les examens, le jeune homme de 17 ans serait décédé d'une hypothermie et d'une déshydratation.

Comme les premiers éléments constatés par les agents de l'identification criminelle de Mâcon, aucun coup n'a été découvert sur le corps. L'autopsie écarte alors l'éventualité d'une mort provoquée par un tiers. 

Pourquoi le corps était-il nu ?

Pour rappel, le corps d'Anthony Lambert a été retrouvé nu par des chasseurs ce dimanche 9 janvier. Un élément intrigant alors que l'adolescent avait quitté le centre où il était hébergé avec un sac de vêtement. Mais le procureur de la République de Macon estime que la santé psychologique du garçon peut expliquer cette découverte.

D'autres investigations sont en cours pour appréhender le contexte et les conditions du décès du jeune homme. Des analyses toxicologiques ont été menées ce lundi 10 janvier. Le garçon de 17 ans suivait un traitement médicamenteux. 

Les résultats de ces examens devraient tomber prochainement et permettront de déterminer si Anthony suivait bien son traitement.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.