La plateforme de lecture en streaming Doors décolle, rencontre avec l'un de ses créateurs en Saône-et-Loire

Publié le Mis à jour le

Doors, la plateforme de lecture en streaming, a été lancée en septembre 2020. L'un de ses cinq fondateurs, Julien Simon, vit dans le Clunysois en Saône-et-Loire.

Doors se veut le Netflix de la lecture. Moyennant un abonnement annuel de 50 euros, cette plateforme propose 200 séries littéraires originales en streaming, à parcourir sur téléphone ou tablette. 

Le catalogue mise sur l'écriture feuilletonnante.  Chaque chapitre - les créateurs du concept parlent même d'épisode - n'excède pas 3 à 5 minutes de lecture.

La lecture, une addiction ?

"Ce sont des histoires haletantes avec de nombreux rebondissements. Elles sont addictives comme une série TV", précise Julien Simon, le directeur éditorial de Doors. C'est l'un des cinq fondateurs de la plateforme. Il vit à Tramayes, près de Cluny.

L'équipe de Doors s'inscrit d'ailleurs dans la tradition littéraire du XIXe siècle quand les écrivains - Dumas, Dickens ou Balzac en tête - signaient des romans-feuilletons dans les journaux. Des œuvres qui passionnaient les foules.

Le premier nom de l'application, Rocambole, faisait d'ailleurs référence au héros des Drames de Paris, un feuilleton romanesque à succès qui a engendré l'adjectif rocambolesque.

Objectif, plus de lecteurs et plus d'adaptations

L'application a été lancée en septembre 2020 alors que les Français étaient à la recherche de loisirs dématérialisés. Un an et demi plus tard, Julien Simon reste discret sur le nombre d'abonnés. Mais 150 000 personnes vont régulièrement sur la plateforme pour picorer des chapitres gratuits.

"Cela marche plutôt bien. On vient de lancer il y a quelques semaines des séries en audio. On est en discussion avec des producteurs télé pour des adaptations de certaines de nos histoires. On cherche aussi du côté de la BD", résume Julien Simon.

Ce dernier ne se lasse pas de regarder les commentaires postés par les utilisateurs. "Quand je vois un lecteur écrire que cela faisait une éternité qu'il n'avait pas lu et qu'il est resté scotché par l'histoire, cela fait plaisir. C'est pour ces personnes qui ont envie de prendre un bouquin mais sont trop crevées en rentrant le soir que nous avons créé l'appli", se réjouit le directeur éditorial de cette maison d'édition numérique.

Des lecteurs qui pousseront bientôt la porte d'une librairie ou d'une bibliothèque ? Julien Simon veut y croire.