Drogue : 28 kilos de cocaïne à l’effigie d’Al Pacino, l'acteur de "Scarface", saisis en Bourgogne

Saisie importante et surprenante pour les douanes de Dijon. Près de 28 kilos de cocaïne, la plupart empaquetée avec un portrait d'Al Pacino, ont été découverts en septembre dernier lors d'un contrôle routier en Saône-et-Loire. Fin juin, le prévenu a été condamné à trois ans d'emprisonnement et une lourde amende.

27,868 kilos de cocaïne, empaquetés soigneusement à l’effigie d’Al Pacino dans "Scarface", d'autres paquets portant le nom "Putin" (Vladimir Poutine, en anglais). C’est la découverte surprenante qu'ont fait les agents de la brigade des douanes de Dijon, en septembre dernier. 

Passeports serbe et suédois, cargaison portugaise

Selon la direction des douanes de Dijon, l'équipe contrôle au niveau de Montchanin (Saône-et-Loire), un fourgon immatriculé en Serbie. Le conducteur leur présente deux passeports, un serbe et un suédois, ainsi qu’un document de transport pour quatre palettes d'écrans automobiles. La cargaison provient du Portugal, et doit être livrée à une usine slovaque.

En fouillant la cargaison, les douaniers découvrent alors plusieurs pains de cocaïne, à peine dissimulés dans les bacs renfermant les écrans de tableau de bord. Certains de ces pains présentent un portrait de l’acteur Al Pacino dans le film "Scarface", où son personnage Tony Montana est un baron de la drogue. 

Le conducteur du véhicule, jugé ce 28 juin 2024 à Chalon-sur-Saône, a assuré ne pas être au courant du chargement du véhicule. L’homme, qui était alors en vacances au Monténégro, dit avoir été contacté urgemment par son patron, qui l’a fait venir en avion jusqu’en Allemagne. Celui-ci l’a alors chargé d’aller récupérer la cargaison à Braga, au Portugal, à la place d’un autre chauffeur.

Trois ans d'emprisonnement, plus de 900 000 euros  d'amende

Interrogé lors de son audience "sur la pertinence d'un voyage aller à vide et ce remplacement en urgence d’un autre chauffeur", le prévenu "a déclaré ne pas s'être posé de questions et ne pas avoir procédé à la vérification du chargement" avant de garder le silence, selon le communiqué de la direction des douanes de Dijon.

Il a été condamné à trois ans d'emprisonnement, une interdiction du territoire français de 10 ans et à une amende de 909 377 euros. 

En 2023, la direction régionale des drogues de Dijon a saisi plus de quatre tonnes de drogues.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité