• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le Creusot : débrayage au lycée Léon-Blum après l'agression d'un professeur

La majorité du corps enseignant a exercé son droit de retrait, ce vendredi 23 novembre 2018, au lycée Léon-Blum du Creusot.
La majorité du corps enseignant a exercé son droit de retrait, ce vendredi 23 novembre 2018, au lycée Léon-Blum du Creusot.

Les enseignants ont cessé le travail ce vendredi 23 novembre 2018. Ils ont décidé d'exercer leur droit de retrait suite à une agression de professeur qui s'est déroulée la veille, a-t-on appris sur place du corps enseignant confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Par Maryline Barate


Les cours ont grandement été perturbés aujourd'hui au lycée Léon-Blum, au Creusot en Saône-et-Loire. Selon les enseignants, 90% des professeurs de l'établissement ont fait jouer leur droit de retrait depuis 8 heures ce matin. Ils ont tenu une assemblée générale pour trouver des solutions au phénomène de violences scolaires.

Ils entendent ainsi alerter sur un fait grave qui s'est déroulé la veille Un de leurs collègues a été insulté et menacé par un élève, lequel est revenu à la charge deux heures plus tard avec deux camarades. Un nouvel épisode dans une longue liste d'incivilités. Ces enseignants estiment devoir faire face à un climat dégradé au sein de l'établissement et à ses abords depuis plusieurs mois.
 

Bousculades, insultes, jets de pierres


« Les chiffres sont éloquents : en l'espace de 50 jours de cours, 180 exclusions de cours (punitions) et 115 journées d'exclusion (sanctions) de l’établissement ont été prononcées et plus de 200 heures de retenue ont été effectuées ; en l'espace de 3 semaines, l'alarme incendie de l'établissement a été déclenchée abusivement 48 fois. (...) Pendant la journée du 12 novembre, la quasi-totalité des casiers des élèves ont été dévalisés. Au déclenchement quotidien de l'alarme incendie, s'ajoutent les dégradations des systèmes incendies. Toute intervention du personnel de l'établissement nous expose à des agressions verbales ou physiques. Cette insécurité s'étend aux abords de l'établissement. Les chauffeurs de bus scolaires sont visés par des insultes. Des élèves ont été ciblés par des jets de pierres à l'arrêt de bus voire dans les bus » , liste un communiqué de presse des personnels.


Nouvelle assemblée générale lundi

Les enseignants se disent soutenus par de nombreux élèves et parents d'élèves qui souffrent aussi de cette « atmosphère délétère ».  Une nouvelle assemblée générale est prévue lundi matin à 8 heures afin que les personnels déterminent les suites de leur action.


Le reportage d'E. Pinsonneaux et R. Liboz avec :
  • Christophe Miguet, enseignant de SVT
  • Mathieu Henriot, enseignant de mathematiques
  • Marc Aubert, proviseur du Lycée Léon-Blum
Violences scolaires : ras le bol des enseignants du lycée Léon-Blum



 

Sur le même sujet

Aéromodelisme : des hélicoptères plus vrais que nature

Les + Lus