Le Creusot : dernier jour de dépôt des candidatures pour la reprise de NFM Technologies

En août 2018, le constructeur de tunneliers NFM Technologies qui possède une usine au Creusot, en Saône-et-Loire, a été placé en redressement judiciaire. Le groupe allemand Mülhäuser est à ce jour le seul candidat à la reprise de NFM Technologies.

Un tunnelier, fabriqué au Creusot par l’entreprise NFM Technologies, va participer au prolongement Nord de la ligne 14 du métro parisien.
Un tunnelier, fabriqué au Creusot par l’entreprise NFM Technologies, va participer au prolongement Nord de la ligne 14 du métro parisien.
Le tribunal de commerce de Lyon rendra sa décision définitive le mercredi 7 novembre 2018.

Le groupe Mülhaüser, partenaire historique de NFM Technologies, est le seul candidat dans la reprise du constructeur de tunneliers. Ce vendredi 2 novembre marque le dernier jour de dépôt des candidatures à la reprise de l'entreprise au tribunal de commerce de Lyon. Les salariés sont au chômage partiel depuis mai dernier.
 
Ce tunnelier utilisé pour creuser la montagne lors de la création de la ligne ferroviaire entre Lyon et Turin a été fabriqué au Creusot, en Saône-et-Loire.
Ce tunnelier utilisé pour creuser la montagne lors de la création de la ligne ferroviaire entre Lyon et Turin a été fabriqué au Creusot, en Saône-et-Loire.


NFM Technologies, anciennement Neyrpic Framatome Mécanique, emploie 149 salariés répartis entre l’usine du Creusot, en Saône-et-Loire et le siège à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon.
La reprise du groupe entraînera des dégâts sociaux.

Luc Devaux, directeur général de NFM, assurait en septembre dernier qu’il n’y aurait pas "de reprise complète des effectifs dans un cas comme dans l’autre".

Mülhaüser n’était en effet pas le seul à avoir déposé une offre de reprise puisqu’il était accompagné d’Altifort.
Le groupe de métallurgie Altifort, basé à Ham, dans la Somme a annoncé le retrait de sa candidature en octobre 2018. La direction jugeait que le modèle économique de NFM Technologies n’était "pas viable".

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie industrie