Le Creusot : Le rugby féminin veut son équipe à XV

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Le rugby féminin se cherche des licenciés. Une journée découverte a été organisée samedi 8 septembre 2018 au Creusot, en présence de Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby.

 

Par Caroline Jouret

Alors que l'équipe de France féminine de rugby a le vent en poupe, ce sport attire de plus en plus de jeunes filles. Samedi 8 septembre 2018 à la séance d'entraînement des cadettes et des juniors du club du Creusot Montceau, accueillait de nouvelles joueuses dont certaines encore trop jeunes pour intégrer l'équipe.

Parmi elles, Lilou, 11 ans et passionnée de rugby depuis 6 ans : "ça va dans le contact, c'est ce que j'aime bien dans le rugby. Comparé au foot, c'est mieux, dit-elle. on joue en équipe, alors qu'au foot parfois c'est un peu solo".  

Le rugby féminin est bien loin du top 14. Les passes et l'évitement priment. Des notions oubliées par le rugby masculin adepte du plaquage. Si les filles choisissent le rugby, c'est aussi pour ses valeurs : " C'est vraiment un sport ou tout le monde doit s'écouter, dit Anaëlle, on doit faire confiance aux gens et ça j'aime bien."

Au club du Creusot-Montceau, il y a une équipe senior, mais c'est chez les jeunes qu'on veut recruter avec l'objectif de créer la première équipe jeune de rugby à XV du département.

Le manager sportif du club, Arnaud Murguet, veut développer la catégorie U18 ( filles de 15,16,17,18 ans)."Aujourd'hui on a une équipe pour s'engager dans le championnat à X, l'objectif est de s'engager assez rapidement dans une équipe à XV".

A l'échelle nationale le rugby féminin se porte bien. En 2014, l'équipe de France se classe 3e de sa coupe du monde en France Depuis, le nombre de licenciés ne cesse de grimper :  "On est en permanente augmentation. A ce jour on a plus de 20.000 licenciées", dit Céline Bourillot,  la Vice-Présidente en charge du rugby féminin à la Fédération française de rugby. "C'est un bon point pour nous, ajoute-t-elle, sachant qu'entre 2014 et 2018 on a augmenté les scores de plus de 40%

De son côté, le Président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte, sourire aux lèvres, donne son avis : "Il n'y a qu'un sport qui apporte autant de convivialité, de solidarité, autant de partage, autant de découverte de l'autre que de soi, il n'y a que le rugby qui apporte ça!" 

Le club du Creusot-Montceau espère toujours trouver 4 ou 5 jeunes filles motivées pour compléter l'équipe et jouer le championnat de rugby à 15, dans un mois. 

Reportage : Fanny Borius et Anthony Borlot
avec
Céline Bourillot - Vice-présidente en charge du rugby féminin à la Fédération française de rugby
Bernard Laporte - Président de la Fédération française de rugby
 


 

Sur le même sujet

Yonne : une opération contre l’immigration clandestine

Les + Lus