Mort de Christian Bobin. "Le Creusot est en deuil", les hommages au poète se multiplient

Publié le
Écrit par Gaël Simon

Il parlait du Creusot comme de "la plus belle ville du monde". L'auteur originaire de Saône-et-Loire, Christian Bobin est décédé à l'âge de 71 ans. Depuis l'annonce de sa disparition, les hommages se multiplient en Bourgogne.

Il laisse derrière lui une soixantaine d'ouvrages. L'écrivain et poète originaire du Creusot (Saône-et-Loire), Christian Bobin, s'est éteint à l'âge de 71 ans. Sa maison d'édition, Gallimard, l'a annoncé ce vendredi 25 novembre. 

Dans un texte hommage, Gallimard évoque un auteur inclassable qui racontait les choses simples de la vie dans ses poèmes et textes courts. "En privilégiant une écriture concentrée, tantôt faite de notes brèves prises sur le vif comme dans un carnet de peintre, tantôt de visions poétiques très denses, creusant au plus profond de la psyché humaine, il aborde des thèmes universels comme l’amour, la mélancolie, l’absence", explique l'éditeur.

En 1991, Christian Bobin publie son premier livre, Une petite robe de fête, qui se vend à 270 000 exemplaires. L'année suivante, il se fait connaître du grand public avec son livre dédié à Saint-François d'Assise, Le Très Bas. Pour l'ensemble de son œuvre, il reçoit en 2016 le prix de l'Académie française.  

Un auteur très attaché au Creusot

Auteur discret, ne goûtant guère les soirées mondaines, Christian Bobin est toujours resté fortement attaché à sa ville d'origine, Le Creusot. Suite à l'annonce de sa disparition, le maire de la commune, David Marti a tenu à lui rendre hommage. 

"Il était cet être discret que l’on croise et que l’on oublie jamais. Cet homme bienveillant et profondément humain dont la plume savait sublimer chaque mot, chaque émotion"

David Marti, maire du Creusot

"'La plus belle ville du monde'" comme il aimait à le dire et à l’écrire. Il vouait une passion sans limite à notre ville. Christian Bobin est resté creusotin jusqu’à son dernier soupir...", écrit l'élu.

Son adjoint à la culture, Jérémy Pinto, évoque de son côté une "douloureuse nouvelle". "Je suis profondément triste et c'est Le Creusot qui est en deuil aujourd'hui".

Député de la 3ème circonscription de Saône-et-Loire, Rémy Rebeyrotte mentionne "un immense poète, un Homme rare, un ambassadeur formidable du Creusot, du Creusot intime qu'il parcourait, qu'il connaissait charnellement [...] Rares sont les poètes qui ont un lien si fort avec leur ville : Nougaro et Toulouse, Bobin et Le Creusot".

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes saluent également la mémoire d'un homme "simple", "discret" et "gentil". "Une très belle personne que j'avais plaisir à rencontrer, toujours le sourire et un rire inoubliable", confie notamment Pascale.

Les poètes sont des monstres, le dernier ouvrage de Christian Bobin, paraîtra le 2 décembre prochain.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité