• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le pays Charolais-Brionnais présente son dossier Unesco à Paris

Le pays Charolais-Brionnais souhaite être inscrit sur la liste indicative des biens français du patrimoine mondial de l’Unesco. Le dossier sera présenté mercredi 8 juin au palais du Luxembourg à Paris lors d’une exposition-rencontre.

Par Muriel Bessard

C’est au titre des paysages culturels évolutifs vivants que le pays Charolais-Brionnais souhaite cette inscription, 1ère étape avant d’envisager une inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.
La manifestation fait partie des temps forts organisés par le pays Charolais-Brionnais pour assoir son dossier. Il est destiné à montrer, expliquer, justifier cette candidature.
Le dossier est intitulé " le développement d'une race bovine domestique universelle exceptionnelle, la charolaise, en Charolais-Brionnais " . Il se base sur le lien entre la race bovine charolaise, les hommes qui travaillent et vivent sur ce territoire et la façon dont l’élevage bovin a modelé le paysage.

Le charolais-brionnais présente à Paris sa candidature à l'Unesco
Le Pays Charolais-Brionnais, candidat pour être reconnu au patrimoine mondial de l’Unesco, obtient désormais le soutien du Sénat. Une délégation de Saône et Loire était reçue hier au palais du Luxembourg pour faire connaitre sa candidature, sans oublier de promouvoir le paysage culture du territoire. Le récit de Gabriel Talon avec Jérôme Durain, sénateur de Saône-et-Loire (PS), Laurent Dubois, fromager-affineur à Paris et Dominique Rizet, journaliste. - France 3 Bourgogne


C’est en 2011 que le projet a été lancé

A partir de cette idée, qui a germée dans la tête d’élus locaux, une démarche scientifique a été menée.  Une 40aine de chercheurs a travaillé sur le dossier. Le comité scientifiques est présidé par Jean-Luc MAYAUD, Professeur des Universités en histoire contemporaine et ancien Président de l’Université Lumière Lyon 2. A la suite d’une étude préalable conduite en 2013 et 2014, le titre définitif de la candidature a été retenu : « le développement d’une race bovine domestique universelle exceptionnelle, la charolaise en Charolais-Brionnais».
Le dossier doit maintenant être accepté par l’Etat français. L’examen pourrait se faire en octobre prochain. Si le projet est accepté, il sera inscrit sur la liste indicative nationale du Comité national des Biens français du Patrimoine mondial. Une 1ère étape avant que ne soit envisagé la présentation de ce dossier à l’Unesco pour une inscription sur la liste du patrimoine mondial.

vaches charolaises
vaches charolaises


Le Charolais, berceau de la race bovine charolaise

Le dossier de candidature à l’Unesco met en avant le fait que la race charolaise est une des plus importantes au monde. Elle est présente dans plus de 70 pays. Mais c’est dans ce coin de Saône-et-Loire qu’elle s’est développée. De cet élevage est né le paysage typique du Charolais-Brionnais, fait de bocage, des petites parcelles de prairies entourées de haies. L’élevage a aussi influé fortement sur le mode de vie et l’économie locale. Pour les porteurs du projet (des élus locaux), ce mode de vie et ce système économique issus d’une histoire et d’une tradition locales sont totalement en phase avec les attentes d’aujourd’hui en matière alimentaire, environnementale et de bien-être animal.

Le reportage de Fanny Borius et Romy Ho-a-Chuck. Montage Rachel Nectoux. 

Le pays Charolais-Brionnais candidat au Patrimoine Mondial de l'Unesco
Le pays Charolais-Brionnais candidat au Patrimoine Mondial de l'Unesco - France 3 Bourgogne - France 3 Bourgogne

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus