"Les mots nous manquent" : une bande dessinée raconte l'intégration des Syriens à Autun

"Les mots nous manquent" est une bande dessinée qui nous emmène à la rencontre de familles syriennes installées à Autun (Saône-et-Loire). Derrière ce livre, Thibault Mouginot, scénariste, entouré de Yas Munasinghe pour l'illustration et de Khaled Zyadeh, Syrien d'origine et fil rouge de cette plongée dans l'histoire de ces intégrations dans la cité éduenne.

La bande dessinée "Les mots nous manquent" est le fruit d'une rencontre entre plusieurs histoires personnelles, à commencer par celles de leurs auteurs et protagonistes. Thibault Mouginot, qui en est le scénariste, est chargé du développement local à l'Opac de Saône-et-Loire, un bailleur social présent entre autres sur la ville d'Autun.

Sa fonction l'a conduit à tisser des liens solides avec des familles syriennes dans le cadre de projets qu'il développe à travers son travail. Des rencontres riches dont il s'imprègne, jusqu'à décider d'en faire un livre.

"Je me suis vraiment improvisé scénariste, tout du moins, j'ai essayé... (rires). C'est parti de l'enchaînement des anecdotes que ces familles ont pu me raconter, et de l'envie que j'avais de raconter leur apprentissage de la langue française, de la culture locale, l'intégration au travail ou à l'école pour les plus jeunes. Je trouvais qu'il y avait vraiment un sujet qui pouvait parler à tout le monde !"

Thibault Mouginot, scénariste

Un livre pour inciter à plus d'ouverture et d'acceptation de l'autre

Khaled Zyadeh est un Syrien de 25 ans devenu comédien professionnel à la compagnie Arc en Scène. Dans l'écriture de ce livre, il joue le rôle de traducteur franco-syrien, mais aussi de fil rouge. Il est lui-même arrivé à Autun il y a 5 ans et sait mieux que quiconque ce que ces familles ont traversé. Sa présence aux côtés de Thibault permet au scénariste de recueillir une parole authentique et libérée.

"Quand Thibault m'a parlé du projet, j'ai tout de suite accepté car ce livre retrace un peu mon histoire. J'aimerais que ce livre permette à chacun de développer une meilleure acceptation de l'autre et incite à plus de mains tendues face à la situation migratoire".

Khaled Zyadeh, comédien et héros de bande dessinée

"Je porte dans ma chaire cette histoire, je ne pouvais que dire oui !"

Pour compléter le trio, il ne manquait plus que Yas Munasinghe pour s'occuper de la partie graphique du projet. Le dessinateur autunois a fui le Sri Lanka à l’âge de dix ans et s'est installé à Autun dans les années 90. Il est aujourd'hui enseignant en arts plastiques.

"C'est très important pour moi de porter ce projet à Autun - ma ville d'accueil et ma ville de cœur. Ce projet m'a beaucoup touché. Il y a quelque chose d'universel dans ces histoires, mais il y a aussi toujours les mêmes a priori, les mêmes incompréhensions, les mêmes malentendus... Mais il y a aussi la joie et les espérances ! On ne peut qu'être touchés par ces récits de vies."

Yas Munasinghe, illustrateur et professeur d'arts plastiques

"Les mots nous manquent" est à n'en pas douter une bande dessinée engagée, qui aura pour mérite celui d'aborder un sujet plus que jamais d'actualité : celui de l'accueil de migrants qui fuient leurs pays pour de multiples raisons, mais avec toujours dans leurs bagages la richesse de leur culture et de leurs histoires singulières. "Les mots nous manquent" sortira le 20 octobre 2023.

durée de la vidéo : 00h02mn27s
le reportage diffusé sur notre antenne de France 3 Bourgogne ©Valentin Casanova

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité