A Louhans, en Saône-et-Loire, une petite boutique boude les soldes

Depuis mercredi 10 janvier, c'est la frénésie dans les boutiques pour les soldes d'hiver. Portant, à Louhans, en Saône-et-Loire, une petite boutique a décidé de faire comme si de rien n'était. Aucun rabais et pourtant les clients sont toujours là. 

Par C.C

Sous les arcades de Louhans, en Saône-et-Loire, la boutique de Danielle Treffot détonne dans le paysage. Jeudi 11 janvier, il n'y a aucun panneaux indiquant "Soldes : -20%, -30%, -40%". A l'intérieur, aucune étiquette n'a été changée. Installée depuis 25 ans, la commerçante boudent les soldes tous les ans.

Cette dernière explique aisément son choix : elle achète ses produits en France plutôt que dans les grandes enseignes chinoises. Elle y met donc le prix et se fait peu de marge sur ses ventes.  Si elle devait en plus solder ses produits pendant six semaines, elle serait déficitaire. 

"Les soldes d'hiver sont beaucoup trop tôt ! Le froid n'est même pas encore venu !" ​ajoute la commerçante. "On a encore plein d'articles à vendre qu'on ne peut pas se permettre de vendre au rabais."

A Louhans, en Saône-et-Loire, une petite boutique boude les soldes


"Les soldes d'hiver sont beaucoup trop tôt !"


Si jamais, au retour des beaux jours, il lui reste des vêtements d'hiver sur les bras, elle les remettra simplement en rayon l'hiver suivant. "On prend nos rendez-vous fin février pour acheter la marchandise d'automne-hiver de l'hiver suivant. A cette période je sais s'il va me rester des parkas par exemple. Dans ce cas là, j'en achète moins et je vendrai ceux qui restent la saison suivante. Rien ne se démode ! "

Les habitués de cette boutique de prêt-à-porter pour hommes comprennent bien la démarche. Même si les boutiques d'en face bradent les prix, cela ne les empêchent pas de continuer à acheter dans la boutique de Danielle Treffot.

"On sait que ce sont des produits de qualité. On sait qu'ils les achètent cher et qu'ils ne peuvent pas se permettre de les vendre au rabais pendant six semaines ! Surtout que pendant ce temps là, les charges restent les mêmes", explique un client. 

Ajoutés la qualité des produits, deux ou trois conseils bien avisés à ses clients sur la matière qui tiendra le plus chaud ou qui sera le plus imperméable : les clients sont conquis quittent à tourner le dos aux soldes.

Sur le même sujet

Côte-d'Or : focus sur l'emploi dans la filière viti-vinicole

Les + Lus