Louis Arnaud, originaire de Saône-et-Loire et prisonnier en Iran, est libre : retour sur deux ans de détention "inhumaine"

Après deux ans en détention en Iran, Louis Arnaud a été libéré ce mercredi 12 juin. Un soulagement pour lui et sa famille, originaires de Montceau-les-Mines.

Il lui aura fallu 621 jours pour retrouver le sol français. Ce jeudi, Louis Arnaud a été libéré de sa détention en Iran. C'est le président de la République Emmanuel Macron qui a annoncé la nouvelle sur X. Selon nos informations, l'homme de 36 ans va rester quelques jours à Paris pour se soigner.

Le 28 septembre 2022 : l'arrestation

Louis Arnaud est originaire de Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire. Il a fait des études de sciences économiques à l'université de Bourgogne entre 2005 et 2008. Fin 2022, Louis Arnaud décide de quitter Paris pour faire le tour du monde. Il traverse l'Italie, la Grèce, la Turquie, la Géorgie et l'Arménie. "C'est un grand voyageur, un simple citoyen du monde, qui souhaite le parcourir pour mieux le connaître et le comprendre", décrivent ses parents.

Louis Arnaud arrive en Iran le 2 septembre 2022. Le 28 septembre 2022, il est arrêté avec trois compagnons lors d’une fête d’anniversaire. Il est envoyé à la prison d'Evin, à Téhéran.

 

Janvier 2023 : une détention pénible

Ses parents tentent tant bien que mal de rester en contact avec lui, mais ne réussissent à avoir que deux conversations téléphoniques avec leur fils durant tout le mois d'octobre. Ce dernier reçoit également la visite de l’ambassadeur français à Téhéran le 11 décembre 2022.

Fin janvier 2023, ses parents Jean-Michel et Sylvie décident de sortir du silence. Ils n'ont pas eu de nouvelles de leurs fils depuis plus de deux mois. Ils assurent également qu'il "n’a pris part à aucune manifestation, ni exprimé d’idées hostiles à l’Iran, à son gouvernement ou à l’Islam."

Selon ses parents, le jeune homme est détenu dans des conditions extrêmement difficiles. Le Montcellien reste quasiment seul pendant cinq mois et demi, une durée très longue et rare. Il finit par devenir le plus ancien prisonnier de cette zone. "D'habitude, il y a un turn-over très important là-bas. On ne sait pas pourquoi ils l'ont gardé aussi longtemps. Il est quasiment coupé du monde." Il est enfin transféré dans une cellule plus classique, en présence d'autres détenus étrangers, et où il peut communiquer plus régulièrement avec sa famille.

19 juillet 2023 : un triste anniversaire

Le jeune homme originaire de Saône-et-Loire n'est pas le seul retenu en Iran. En janvier 2023, ils sont sept Français officiellement incarcérés dans le pays. Le samedi 28 janvier 2023, plusieurs dizaines de personnes se mobilisent à Paris pour réclamer leur libération immédiate.

Ils "subissent des conditions de détention inhumaine, l'isolement cellulaire, des interrogatoires sans fin, l'extorsion de faux aveux, de parodies de procès", déclare Noémie Kohler, la sœur d'une des détenus.

Le 19 juillet 2023, cela fait un an que Louis Arnaud a quitté la France pour faire le tour du monde. Ses parents profitent de cette date anniversaire pour sensibiliser sur la situation de leur fils. Le 16 juillet, une pétition est lancée par son comité de soutien pour demander sa libération.

8 novembre 2023 : le verdict tombe

En novembre 2023, la Cour révolutionnaire de Téhéran condamne Louis à cinq ans d’emprisonnement pour "propagande et atteinte à la sécurité de l’État iranien." Ses proches sont dans l'incompréhension totale.

"Ces accusations sont totalement infondées. En aucun cas Louis ne s’est mêlé de la situation du pays dans lequel il circulait pour des raisons qui n’ont rien à voir avec sa politique actuelle", nous assure sa mère Sylvie.

Le 16 décembre 2023, un nouveau rassemblement est organisé à Montceau-les-Mines par les parents du détenu. 200 personnes sont rassemblées sous la bannière du comité soutien #FreeLouisArnaud.

20 mai 2024

Le père de Louis Arnaud apprend que son fils est victime d'infections à répétition, et qu'il a perdu du poids. Un bilan sanguin d'un médecin de la prison révèle des anomalies. "Cela nécessite une prise en charge complémentaire, mais c'est au bon vouloir des Iraniens. Rien n'est acté pour le moment", détaille le père de Louis.

Ce dernier a son fils au téléphone une à deux fois par semaine. "À chaque fois que l'un de ses codétenus européens ou américains est libéré, les jours suivants sont plus compliqués car lui reste enfermé. Il y a sûrement une forme de lassitude qui résulte d'une détention longue", raconte Jean-Michel Arnaud.

12 juin 2024 : la libération

Le 12 juin 2024, il est 22h50 quand Emmanuel Macron annonce la bonne nouvelle sur X, anciennement Twitter : "Louis Arnaud est libre. Il sera demain en France après une trop longue incarcération en Iran. Je remercie nos amis omanais et tous ceux qui ont œuvré à cette issue heureuse."

Le lendemain, Louis Arnaud remet les pieds sur le sol français, pour la première fois en deux ans. Il aura passé 621 jours emprisonné en Iran. La fin d'un long calvaire pour le jeune homme de 36 ans et pour sa famille.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité