Mâcon, Chalon, Tournus, Le Creusot : les usagers exigent des gares plus accessibles !

Les associations dénoncent depuis des années les problèmes d’accessibilité des gares pour les personnes à mobilité réduite, comme ici à la gare des arcs le 15 avril 2009 / © C CHAVIGNAUD / MAXPPP
Les associations dénoncent depuis des années les problèmes d’accessibilité des gares pour les personnes à mobilité réduite, comme ici à la gare des arcs le 15 avril 2009 / © C CHAVIGNAUD / MAXPPP

Pas toujours facile quand on est handicapé de prendre le train de façon autonome, faute de gares aménagées. C’est aussi le cas des parents avec poussettes, des personnes âgées, des voyageurs avec valises... Des actions sont prévues en Saône-et-Loire pour dénoncer cette situation.
 

Par Maryline Barate avec B.L.

Combien de gares accessibles à tous y a-t-il en Saône-et-Loire ?

La Semaine européenne de la mobilité a lieu du 16 au 22 septembre 2019. Cet événement a pour but d'inciter le plus de personnes possibles à adopter une démarche éco-citoyenne en privilégiant les transports publics, le covoiturage, l’autopartage ou encore le vélo à la place de sa voiture particulière.

Mais, pour prendre les transports publics, encore faut-il qu’ils soient accessibles. Or, c’est loin d’être le cas partout.

En Saône-et-Loire, le Collectif Accessibilité 71 a mis en ligne une pétition pour dénoncer le fait que, dans plusieurs grandes gares du département, l’accès aux quais est impossible pour une personne handicapée en autonomie.
Pour ce collectif d’usagers, il y a urgence à aménager ces gares pour les rendre accessibles à tous dans de bonnes conditions : les personnes à mobilité réduite, mais aussi les parents avec des poussettes, les personnes âgées, les porteurs de grosses valises, les cyclistes.

A Chalon-sur-Saône, au Creusot, à Mâcon, à Tournus, il n’y a aucun ascenseur et des escaliers partout.

"Seule la gare TGV de Mâcon possède une rampe qui fait faire des mètres et des mètres de détour et un quai sur trois est rehaussé", explique le collectif.

Conséquence de ce manque d’aménagement : les personnes handicapées doivent appeler le service Accès + 48 heures à l’avance. Les clients sont alors pris en charge par un agent SNCF qui leur fait traverser les voies et les met parfois sur un élévateur quand le quai n’est pas rehaussé pour pouvoir monter dans le train.

Pourtant, il existe bien une obligation légale d’accessibilité en autonomie pour les établissements recevant du public. Mais, elle est sans cesse repoussée. Actuellement, le délai a été allongé jusqu’en 2024.
 
Une personne handicapée monte dans un train avec son fauteuil roulant / © Francois Destoc / MAXPPP
Une personne handicapée monte dans un train avec son fauteuil roulant / © Francois Destoc / MAXPPP

 

Combien de gares sont accessibles à tous en Bourgogne-Franche-Comté ?

Du côté de la SNCF, on reconnaît que seules deux gares sont accessibles en autonomie en Bourgogne-Franche-Comté : celles de Beaune et Montbéliard.

Des chantiers d’accessibilité ont débuté en 2019 dans 4 gares : à Belfort, Dole, Lons-le-Saunier et Cosne-Cours-sur-Loire. Les travaux prendront fin en 2020.

-En 2020, ce sera au tour des gares de Dijon, Auxerre et Besançon Viotte. Ces travaux devraient se poursuivre jusqu’en 2021. A Dijon, le chantier consistera à mettre tous les quais en accessibilité. Actuellement, un seul quai dispose d’un ascenseur.

-En 2021, d’autres chantiers concerneront Avallon, Clamecy, Montbard, Morteau, Pontarlier et Valdahon.

Il n’y a donc rien à venir en Saône-et-Loire, dénonce le Collectif Accessibilité 71, qui s’interroge aussi sur la responsabilité de la Région et de l’Etat qui sont les financeurs des chantiers d’accessibilité dans les gares.
 
Vue de la rampe d'accès qui remplacera l'escalier sur le quai N°3 / © SNCF réseau
Vue de la rampe d'accès qui remplacera l'escalier sur le quai N°3 / © SNCF réseau

 

Quand les chantiers d’accessibilité vont-ils démarrer en Saône-et-Loire ?

"Pour le moment, il n’y a pas de calendrier précis pour les gares de Saône-et-Loire", indique la SNCF. "
Des études sont en train d’être réalisées, car il y a plusieurs possibilités d’aménagement : des ascenseurs, des rampes… Puis, quand des projets précis seront retenus, leur montant devra être validé par l’Etat et la Région qui sont les financeurs."

En résumé, les prochains chantiers d’accessibilité en Saône-et-Loire pourraient avoir lieu entre 2023 et 2024 suivant les gares.

Pour le Collectif Accessibilité 71, cette situation ne peut pas durer. Ses membres réclament :

-l'accès aux quais avec installation d’ascenseurs et goulottes
-l'accès aux trains avec le rehaussement de tous les quais et un aménagement des rames adapté
-l'assistance dans la rame en gare et dans les rames par des personnes habilitées et en nombre suffisant."

 
Un élévateur électrique d'accès au train pour personne en fauteuil roulant / © Christophe Bertolin / IP3 PRESS / MAXPPP
Un élévateur électrique d'accès au train pour personne en fauteuil roulant / © Christophe Bertolin / IP3 PRESS / MAXPPP
 

Quel est le programme du Collectif Accessibilité 71?

Le Collectif Accessibilité 71 a prévu plusieurs rassemblements vendredi 20 septembre 2019 à l’occasion de la Semaine européenne de la mobilité.
Des actions auront lieu simultanément à Chalon-sur-Saône, Le Creusot, Mâcon et Tournus : elles se dérouleront dans les gares ou juste devant les gares.

-Chalon-sur-Saône : 17h démonstration des Mobilités du Futur spécial PMR (Alinker, vélos pliants) / 18h30 : prise de parole d’élus et de représentants des associations. Parmi les invités annoncés par le collectif, il y a notamment Michel Neugnot, vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

-Le Creusot : de 17h à 19h manifestation et distribution de la pétition à la gare Le Creusot-Montceau TGV.

-Mâcon : 18h rendez-vous du collectif devant la gare, signatures de la pétition, discussion avec les usagers de la gare...

-Tournus : le collectif annonce la présence de Cécile Untermaier, députée de la 4e circonscription de Saône-et-Loire.


 

​​​​​​​Qui fait partie du Collectif Accessibilité 71 ?

Le Collectif Accessibilité 71 regroupe des associations de promotion du vélo en ville et des mobilités douces, ainsi que des associations de défense des droits des PMR (personnes à mobilité réduite).

Le Collectif Accessibilité 71 regroupe les associations suivantes :
ACTE -  APAJH - APHASIE La Grume -  APF  Chalon, Le Creusot, Macon & Tournus - AVH Chalon - AVC Chalon - APLS - CGT - Collectif Mobilité Mâcon - Collectif Interprofessionnel des Retraités du Mâconnais, Clunysois, Tournugeois - Collectif Tournus (TCO) -  Comité A.M.i - Espace Pama (FUB) - FNATH Chalon -  LSR - Mâcon Vélo en Ville (FUB) -  Mines de Rayons (FUB) - Papillon Blancs - Retraités CFDT - UDFO71 -  VELOsurSAONE (FUB) ...
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus