Un automobiliste poignardé à mort en Saône-et-Loire : où en est l’enquête ?

Le tribunal de Mâcon, en Saône-et-Loire / © Damien Boutillet
Le tribunal de Mâcon, en Saône-et-Loire / © Damien Boutillet

Un automobiliste a été poignardé par un autre conducteur dans la soirée du jeudi 8 février 2018 à Mâcon, en Saône-et-Loire. Un appel à témoins a été lancé et l’enquête se poursuit pour déterminer les circonstances de cette altercation tragique.

Par B.L. avec Damien Boutillet

La mort d’un jeune homme au centre de Mâcon, près du carrefour Jules-Révillon, a semé la consternation.

Dans le quartier de la Chanaye où vivait la victime, âgée de 32 ans, les questions sont nombreuses. Que s’est-il passé entre ces deux conducteurs pour qu’on en arrive à ce drame ?
"Les circonstances vont être établies par l’enquête", a déclaré Karine Malara, procureure de la République de Mâcon, à France 3 Bourgogne lundi 12 février 2018.

"Ce qu’on sait, c’est qu’il s’agit vraisemblablement une altercation entre deux automobilistes qui a eu une issue tragique", précise-t-elle. "L’un des conducteurs a porté un coup de couteau mortel à l’autre. Selon les premiers éléments de l’enquête, rien ne permet de dire que les deux hommes se connaissaient", ajoute la procureure de Mâcon.


L'auteur des faits a été emprisonné 


L’auteur de l’agression s’est rendu de lui-même. Il a été aussitôt au commissariat où il a expliqué les circonstances des faits. A l’issue de sa garde à vue, il a été incarcéré. Il est actuellement emprisonné à Chalon-sur-Saône.

Une information judiciaire a été ouverte. Le juge d’instruction va poursuivre les investigations. "A ce stade de l’enquête, rien ne permet de parler de règlement de comptes", dit la procureure de la République. "C’est une personne qui n’était pas connue des services de la justice, une personne insérée socialement."


Les enquêteurs ont lancé un appel à témoins. Ils ont déjà entendu un certain nombre de personnes qui étaient sur les lieux, mais qui n’ont pas vu la scène. Elles ont vu seulement le véhicule de la victime arrêté sur le bas-côté. Ces investigations se poursuivent, conclut la procureure de la République de Mâcon.

L'enquête a été confiée au pôle criminel de Chalon-sur-Saône, en liaison avec le parquet de Mâcon. 



Karine Malara, procureure de la République de Mâcon, interviewée par Damien Boutillet et Romy Ho-A-Chuck

Sur le même sujet

Littérature jeunesse : et si vous appreniez à compter à vos enfants ?

Les + Lus