Cheval : Gilliane rêve de garder Smaran, le mustang qu'elle a patiemment apprivoisé

En mai, la dresseuse Gilliane Senn s'était lancé un défi : dompter Smaran, un Mustang, en 4 mois pour le revendre lors d'une vente aux enchères caritative en Allemagne. Elle est tombée amoureuse de ce cheval sauvage et lance une cagnotte en ligne pour en devenir propriétaire.

Dompter un cheval sauvage, quelle plus belle aventure pour une dresseuse !

C'est ce que s'est dit Gilliane Senn le 2 mai 2021 en se lançant le défi d'accueillir Smaran à Serrières, en Saône-et-Loire. Il venait d'être capturé dans les plaines de l'Est de l'Oregon où l'espèce est régulièrement menacée par les campagnes d'abattages gouvernementales ou les périodes de famine.

L'artiste équestre avait quatre mois pour le dompter et lui faire accepter la présence de l'homme avant de le vendre les 28 et 29 août 2021 lors d'une vente aux enchères organisée par le Mustang Makeover Germany. La moitié du prix de vente devait lui revenir et permettre à la jeune femme de compenser les pertes de revenus liés aux annulations de spectacles de cette dernière année. 

Mais rien ne s'est passé comme prévu...

Après quatre mois à murmurer à l'oreille de Smaran, Gilliane ne veut plus s'en séparer : "Je ne me vois pas lui faire vivre une nouvelle séparation, un nouvel arrachement. Il m'a tant donné. Après s'être fait capturer, avoir pris l'avion et avoir été apprivoisé, je ne veux pas qu'il soit à nouveau déraciné."

Au départ, Gilliane se concentrait sur le challenge équestre : elle a déjà mis dix jours à approcher le cheval sauvage. Mais, plus la date de la vente aux enchères approche, plus la jeune femme est préoccuppée. 

Au début, j'ai essayé de me raisonner mais j'ai l'impression de le trahir.

Gilliane Senne, artiste équestre et dresseuse de Smaran

"Le vendre aux enchères, le laisser monter dans un van sans pouvoir échanger d'abord avec ses nouveaux propriétaires, sans qu'ils puissent se choisir mutuellement comme je le fais d'habitude, m'inquiète. En trois semaines, tout ce que je lui ai appris pourrait être à refaire car cela reste un Mustang, s'inquiète Gilian. Il était sauvage il y a 3 mois et demi."

Comme dit le Renard du Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry, "si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde…" Il n'est plus question pour la jeune femme de briser ce lien invisible : "C'est vraiment une aventure émotionnelle incoryable.  

Une cagnotte pour le garder

Smaran est un magnifique Mustang. Maintenant qu'il est dressé, son prix pourrait atteindre 15.000 € lors de la vente aux enchères du Mustang Makeover Germany des 28 et 29 août 2021.  Sur les conseils de ses proches, Gilliane a donc lancé une cagnotte Leetchi avec vidéos à l'appui pour montrer le lien qui l'unit désormais à l'étalon. Pour l'heure, elle a collecté 6.200€ environ et cherche d'autres sources de financement personnel.

Elle s'engage, si vous devenez parrains et marraines de Smaran, à proposer des contreparties comme des vidéos éducatives par exemple. Elle continuera aussi à relater l'épopée de Smaran et souhaite monter un numéro en hommage aux mustangs, ces chevaux sauvages qui monopolisent toutes ses pensées depuis le début de son engagement dans le Mustang Makeover Germany.

Je vis Mustang, je pense Mustang, je rêve Mustang depuis presque 4 mois.

Gilliane Senn, artiste équestre et dresseuse de Smaran

 

Même si elle avait déjà dressé des chevaux pour d'autres propriétaires, elle a le sentiment que Smaran et elle ont noué un lien particulier : "Il a un charisme particulier. il a une belle âme." Passionnée, Gilliane s'engage surtout à lui offrir une belle vie au sein du troupeau et de son domaine.