• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

A Lugny en Saône-et-Loire, des panneaux choc pour inciter les automobilistes à lever le pied

Le maire a fait installer deux panneaux au message choc pour inciter à lever le pied / © Lucie Martin - France 3 Bourgogne - Mars 2019
Le maire a fait installer deux panneaux au message choc pour inciter à lever le pied / © Lucie Martin - France 3 Bourgogne - Mars 2019

"Accélérez, il nous reste des enfants" : c'est le panneau de signalisation choc installé à Lugny en Saône-et-Loire. Une initiative du maire pour marquer les esprits et réduire la vitesse des automobilistes. Un message qui interpelle

 

Par Christina Chiron

"Accélérez, il nous reste des enfants !" 

C'est avec ce message choc, inscrit sur deux panneaux de signalisation, que les automobilistes sont interpellés à chaque extrêmité de la rue de la Folie. 

Objectif : faire ralentir des conducteurs trop imprudents. 

L'axe est particulièrement sensible : s'y trouvent une école primaire, un collège et la cantine scolaire. 

Ici, le maire Guy Galéa estime que chaque jour, 700 élèves empruntent cette rue. 

Mais pas de quoi changer les mauvaises habitudes des automobilistes. 
 

300 000 euros de travaux  


Pourtant, des aménagements ont été réalisés pour sécuriser la rue, pour un coût de 300 000 euros.

Zone 30, passages pour piétons, installation de trottoirs : Guy Galéa a tout fait pour inciter les automobilistes a plus de prudence et protéger les piétons.
En vain. 

Malgré les panneaux de signalisation, nous nous sommes aperçus que même les bus et les usagers ne respectent pas du tout la vitesse 

Une situation constatée également par un enseignant : 

Devant l'école ça circule plutôt vite. On a pas de barrière devant l'école et c'est vrai qu'il faut faire attention. Il y a des élèves qui traversent seuls


Une rue en zone 30


30 km/h, une vitesse faible, sans doute trop pour bon nombre de conducteurs. 

C'est devant la multiplication des excès de vitesse que le maire a décidé de faire installer ces deux panneaux. 

Je me suis inspiré des panneaux pour les places handicapées "si tu veux ma place, prends mon handicap"

Certains parents d'élèves attendent que les automobilistes se remettent en question . C'est le cas de cette mère qui espère avec ce panneau "éduquer un peu les adultes".

Ce message je l'ai trouvé à la fois choc et drôle. C'est bien de secouer un peu les consciences 

Côté automobilistes aussi, ces nouveaux panneaux sont bien accueillis :

Je trouve ça très bien de faire réagir les gens, ils ont tellement l'habitude des panneaux classiques qu'ils n'y font plus attention

Pour Guy Galéa, leur installation est déjà une petite victoire.

De ralentir pour pouvoir lire (les panneaux, ndlr), on a dejà gagné. Au moins les gens ont ralenti

Reste à savoir si le message est bien passé. 


Le reportage de Romane Viallon, Lucie Martin et Pascal Rondi
Intervenants : Guy Galéa, Maire de Lugny, Philippe Gourland, Habitant de la rue de la Folie, riverains
 

 

Sur le même sujet

François Hollande accorde un entretien à France 3 Bourgogne

Les + Lus