Cet article date de plus de 3 ans

Mâcon : le centre-ville se meurt-il ?

En périphérie de Mâcon, l'agrandissement d'une galerie commerciale inaugurée début novembre semble mettre en difficulté les commerces du centre-ville de Mâcon. Dans la ville préfecture de Saône-et-Loire, certains commercants estiment qu'il sont entre 20 et 25 % à avoir des difficultés. 

De nombreux commerces ferment dans le centre de Mâcon
De nombreux commerces ferment dans le centre de Mâcon © FTV
Un centre ville qui se renouvelle
Des travaux de rénovation de certaines places et rues sont en projet en centre ville. 
En théorie, 350 commerces et services animent le centre ville, mais la mairie (qui n'a pas souhaité s'exprimer sur ce sujet) met régulièrement en avant un taux de 10 à 12 % de vacance commerciale (la moyenne nationale en 2015 de 9,5%).
Ce taux représente l'état d’un local commercial inexploité pour une durée indéterminée.
D'après l'opposition au conseil municipal de Mâcon, les chiffres sont loin de la réalité, comme l'exprime Jacques Boucaud, conseiller municipal d'opposition (PS), "on a fait nos calculs, on a pris du temps, on a fait nos calculs précis, ce chiffre serait de 20,95%."

Petit commerce contre mass-market
A moins de 8 kilomètres du centre de Mâcon, se trouve une immense zone commerciale, sur la commune de Crèches-sur-Saône.
Le Groupe Carrefour l'a d'ailleurs récemment agrandie de 4200 m2, en installant 20 nouvelles enseignes.
Aucune interview ou image n'a été autorisée à France 3 Bourgogne.
Cette nouvelle ouverture a bien un impact sur le centre-ville de Mâcon.
Ainsi, une ancienne commerçante du centre ville, qui a fermé son commerce, l'explique ainsi : "Ca faisait 16 ans et 4 mois que j'avais le magasin. Ca faisait deux je ans je me bats [...] mais la fréquentation est en baisse constante, avec l'agrandissement des Bouchardes (ndlr : le centre commercial de Crèches-sur-Saône), Noël ne se fera pas en centre ville"

Union des commerçants plus nuancée
Du côté de l'union des commerçants de Mâcon, la réaction est plus nuancée, et souhaite s'inscrire dans le futur. 
C'est bien un retour des commerces dans le centre qui va s'opérer :
Ainsi, René Duperret, Président de Mâcon Tendance (Union des Commerçants de Mâcon-centre), déclare :
"Aujourd'hui, on était dans la périphérie, dans les années qui viennent on annonce déjà un retour dans le centre, sur l'alimentaire. On trouve 3 supérettes dans l'hyper centre, on a 12 boulangers, 4 chocolatiers, des bocuhers, charcutiers."

Le reportage de Damien Boutillet et Romy Ho A Chuck
Intervenants : 
durée de la vidéo: 02 min 38
Le centre-ville de Mâcon se meurt-il ? ©France 3 Bourgogne


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie