• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Mâcon : les dépôts d'ordures sous vidéosurveillance

Des dépôts d'ordures sauvages, à l'extérieur des containers spécifiques à Mâcon / © FTV
Des dépôts d'ordures sauvages, à l'extérieur des containers spécifiques à Mâcon / © FTV

Chaque mois, plus de 20 tonnes de déchets sont ramassés autour des points de collecte à Mâcon. De nombreux habitants déposent leurs détritus sur la voie publique. Pour lutter contre ces incivilités, la mairie a déjà installé une dizaine de caméras de surveillance.

Par François Latour

Des collectes de plus en plus coûteuses
Des ordures ménagères, des encombrants, déposés sur la voie publique, parfois à proximité des points de dépôt autorisés, parfois en pleine rue, c'est une situation devenue courante à Mâcon.
Selon Patrice Jarret, chef de service à la collecte et au traitement des déchets ménagers - Mâconnais Beaujolais Agglomération, "C'est un problème exponentiel, je vous parle aujourd'hui de 23 tonnes par mois, l'an dernier on était à 20 tonnes, et donc il y a vraiment une nécessité, ces prestations de collecte de dépôts sauvages reviennent  à 150.000 euros à l'année. » 

Des caméras pour lutter contre les dépôts sauvages
La commune a décidé d'agir pour lutter contre les dépôts sauvages : 10 caméras de vidéo surveillance ont été installées à des points de collecte. Les policiers municipaux traquent tout dépôt d'ordures sauvages en flagrant délit.
En cas d'identification d'une infraction, les municipaux transmettront au parquet et aux officiers de police judiciaire les coordonnées d'identification des contrevenants. 
Un procès-verbal est alors dressé.
De nouvelles caméras vont être installées, et l'amende est fixée à 68 euros.
Pour l'instant, personne n'a été verbalisé avec ce dispositif, en phase expérimentale jusqu'à présent.

Le reportage de Noémie Gobron et Romy Ho-A-Chuck
Intervenants :
  • Patrice Jarret, chef de service à la collecte et au traitement des déchets ménagers - Mâconnais Beaujolais Agglomération
  • Eric Maréchal, adjoint au maire chargé de la sécurité et de la tranquilité publique
 
Mâcon : les dépôts d'ordures sauvages sous vidéo surveillance
 

A lire aussi

Dole : du foot mixte au lycée

Les + Lus