Mort d’un avocat de Mâcon : 8 ans de prison requis par l’avocat général

La cour d'assises de Saône-et-Loire à Chalon-sur-Saône
La cour d'assises de Saône-et-Loire à Chalon-sur-Saône

L’avocat général a requis 8 ans de prison et 10 ans de privation des droits civiques et de famille pour l’homme qui comparaît devant les assises de Saône-et-Loire.

Par Fanny Borius avec Valentin Chatelier

8 ans de prison et 10 ans de privation des droits civiques et de famille : c’est ce que l’avocat général a requis, vendredi 16 mars, devant les assises de Saône-et-Loire, à Chalon-sur-Saône. Le verdict est attendu en fin de journée, pour cette dernière journée d’audience.

L’homme est poursuivi dans ce procès pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Il a 61 ans et est père de trois enfants. C'est un ancien cadre dans une grande entreprise. Il nie toujours les faits.

Me Patrick Dumont était avocat au barreau de Mâcon, il est mort en décembre 2012. L’homme qui comparaît libre devant les assises était en instance de divorce avec sa femme et voulait faire constater un adultère. Il était persuadé que l’avocat contacté par son épouse était également son amant.

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus