Pourquoi l'Ambassadeur du Vietnam vient-il à Mâcon ?

La ville de Mâcon reçoit un invité de marque jeudi 16 et vendredi 17 septembre, en la personne de S.E. M.Dinh Toan Thang, nouvel ambassadeur du Vietnam en France. La visite est placée sous le signe d'échanges culturels et commerciaux.

C'est un événement local pour la ville de Mâcon, mais qui a son importance : le nouvel ambassadeur du Vietnam en France, son Excellence M.Dinh Toan Thang, effectue une visite en Bourgogne, à Mâcon. Il se rendra à l'exposition de l'artiste Mai-Thu au Musée des Ursulines de Mâcon, et va rencontrer les partenaires économiques de la Ville.

Quand la culture devance l'économie

Le point de départ de la venue de l'Ambassadeur est l'exposition "Mai-Thu, écho d'un Vietnam rêvé" sur l'artiste vietnamien Mai-Thu (Mai Trung Thu, 1906-1980). L'exposition a débuté au Musée des Ursulines à Mâcon le 16 juin dernier et s'achève le 24 octobre 2021.


Pionnier de l’art moderne vietnamien et maître de la peinture sur soie, Mai-Thu a en effet séjourné à Mâcon pendant deux ans entre 1940 et 1941, il y a peint une fresque dans l'église Saint-Pierre en hommage aux soldats des deux guerres.
L'exposition qui lui est consacrée est exceptionnelle par le nombre d'oeuvres présentées (140) et par le fait d'être la première rétrospective sur l'artiste.

Michèle Moyne-Charlet, directrice du musée des Ursulines à Mâcon, a été séduite par le monde de Mai-Thu : "j'ai eu un immense coup de coeur quand je suis arrivée à Mâcon en 2017. Le documentaliste du musée m'a montré les tableaux qui passaient en vente, et j'ai eu un coup de coeur."
Le projet d'une exposition débute avec toute la difficulté de pouvoir rassembler les oeuvres de l'artiste. La Directrice des Ursulines commence à monter alors son projet : "Je suis allée à Paris voir la maison de vente Aguttes, fin 2018, qui m'a mis en relation avec la fille de l'artiste Mme Mai Lan Phuong. Les choses se sont enclenchées, j'ai souhaité une collaboration avec la Conservatrice en charge du Vietnam au musée Cernuschi, Anne Fort. Elle connaît le réseau des collectionneurs et des vietnamiens à Paris. On a travaillé ensemble à un projet d'exposition."
L'artiste est reconnu au Vietnam, et bénéficie d'une attention particulière sur le marché de l'art. Le projet d'exposition s'est donc fait plus pressant "avant que les oeuvres ne partent en Asie pour des collectionneurs", précise Mme Moyne-Charlet.

Différentes oeuvres de Mai-Thu ont été vendues aux enchères à Mâcon, oeuvres de sa période française, dont "Sur le Balcon", adjugée à 435 000 euros en juin 2021 par le commissaire-priseur Me Jérôme Duvillard.

La renommée de l'exposition s'est retrouvée également amplifiée par le Cercle des Ursulines (association pour promouvoir les actions du Musée) qui a permis de créer un affichage à la Gare de Lyon de 30 oeuvres de l'artiste.

La renommée de l'exposition a dépassé les frontières de l'Hexagone et a trouvé un écho au Vietnam. L'exposition a bénéficié d'un soutien financier de l'Etat, car elle a été reconnue d’Intérêt National par le Ministère de la Culture.
C'est naturellement que l'Ambassadeur du Vietnam en France, son Excellence M.Dinh Toan Thang, s'est rendu à Mâcon.

Retour sur l'accord de libre-échange entre le Vietnam et l'Europe

La visite de l'ambassadeur du Vietnam à Mâcon a permis aussi de revenir sur l'accord de libre-échange entre l'Union Européenne et le Vietnam, entré en vigueur en août 2020. L'accord a été présenté devant des entrepreneurs de Saône-et-Loire.

Cet accord commercial avec l'Europe prévoit une réduction progressive de 99% des droits de douanes. De quoi séduire aussi le secteur du transport, de l'énergie, de l'industrie en général.
Selon Michel Suchaut, président de la Chambre de commerce et de l'industrie de Saône-et-Loire,  "il y a un secteur qui va être très important pour le Vietnam c'est le domaine de la santé. Dans le domaine de la santé, on a tout un écosystème en Saône-et-Loire, avec des start-ups qui vont démarrer"

L'ambassadeur a pu visiter une entreprise industrielle à Mâcon, une potentielle source d'inspiration. Lors de la visite, Dinh Toan Thang a déclaré "là on a beaucoup de travail, avec la pierre, les matériaux de construction à recycler. Donc je pense qu'on peut apprendre beaucoup de choses ici dans cette usine." 

 

 

Qui était Mai-Thu ?

Le peintre Mai Trung Thu, de son nom d’artiste Mai-Thu, est né le 10 novembre 1906 à Kiến An, près de la ville de Haiphong, dans le Nord du Vietnam. Il est décédé le 10 octobre 1980 à Clichy, en France. Faisant partie de la première promotion, de 1925 à 1930, des élèves de l’École des Beaux-Arts de l’Indochine, Mai-Thu est connu depuis la fin des années 1950 grâce à ses représentations d’enfants, peintes à la gouache sur soie. Ces œuvres, largement diffusées par des reproductions, ont contribué à la connaissance de la vie traditionnelle vietnamienne, aussi bien en temps de paix que dans la tourmente de la guerre du Vietnam.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture économie