• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Pourquoi la ministre des Outre-Mer est-elle venue en Saône-et-Loire ?

© ©Thomas Padilla/MAXPPP
© ©Thomas Padilla/MAXPPP

George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer, est en déplacement en Saône-et-Loire vendredi 13 mai 2016. Elle s'est rendue notamment sur la tombe du poète et homme politique Alphonse de Lamartine qui signa le décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848.

Par B.L.

Quel rôle Lamartine joua-t-il dans l'abolition de l'esclavage ?

Le déplacement de la ministre des Outre-Mer en Bourgogne a lieu dans le cadre de la commémoration de l’abolition de l’esclavage.
Alphonse de Lamartine, qui vit le jour à Mâcon en Saône-et-Loire le 21 octobre 1790, ne fut pas seulement un grand poète et romancier. Il joua aussi un rôle politique de premier ordre en participant à la Révolution de février 1848 et en proclama la Deuxième République.
Alphonse de Lamartine contribua pour une grande part à l'élaboration du décret du 27 avril 1848 relatif à l'abolition de l'esclavage dans les colonies et les possessions françaises.



Quel est le programme de George Pau-Langevin en Saône-et-Loire ?

  • 10h05 Cérémonie au tombeau de Lamartine à Saint-Point (Discours, lecture d’un texte par les élèves de 4ᵉ du collège Jean Moulin de Montceau-les-Mines, dépôts des bougies de l’espoir du Souvenir français par les collégiens, dépôt de gerbe).
  • 10h55 Visite guidée du château Lamartine avec le maire de Saint-Point.
  • 12h05 Visite guidée du musée Lamartine à Mâcon.
  • 12h45 Buffet républicain en préfecture suivi d’une saynète sur le thème de l’esclavage jouée par les élèves de 4ᵉ du collège Jean Moulin de Montceau-les-Mines.

Pourquoi une "fondation pour la mémoire de l'esclavage" va-t-elle être créée?

C’est en 2006 que l'ancien président de la République Jacques Chirac avait fait du 10 mai une journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions.

A noter qu’en 2016 cette journée commémorative de l'abolition de l'esclavage coïncide avec les 15 ans de la loi Taubira qui reconnaissait la traite et l'esclavage comme crime contre l'humanité.

Rappelons aussi que François Hollande vient d’annoncer la création, "avant la fin de l'année", d'une "fondation pour la mémoire de l'esclavage". Cette fondation "diffusera la connaissance de l'esclavage, de la traite mais aussi tout le combat des abolitionnistes". Cette fondation "réfléchira avec la mairie de Paris à l'édification d'un mémorial aux esclaves et d'un lieu muséographique" a précisé le président de la République

En Saône-et-Loire, cinq villes ont un lien avec l'esclavage

 

  • Digoin, où est né le général de Lavaux, un proche de Toussaint-Louverture (une des grandes figures de l'émancipation des Noirs. Il mourut dans le Jura).
  • Cormartin, où est mort le général de Lavaux
  • Toulon-sur-Arroux où le cahier de doléances a demandé la fin de l’esclavage
  • Mâcon et Saint-Point, ces deux lieux de mémoire abritent le musée et le château du poète bourguignon Alphonse de Lamartine. L’artiste, qui fut aussi homme politique, milita pour l’abolition de l’esclavage.

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus