• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saône-et-Loire : les archives départementales ouvrent leurs portes

Les archives départementales de Saône-et-Loire
Les archives départementales de Saône-et-Loire

Les archives départementales de Saône-et-Loire proposent au public des visites guidées gratuites cet été. C’est l’occasion de découvrir des archives remarquables en lien avec le département.

Par B.L.


Quel est le plus vieux document conservé par les archives de Saône-et-Loire ? Comment sont conservés ces témoignages du passé ?  Comment restaure-t-on les archives ? Les archives départementales conservent et communiquent au public 22 kilomètres d’archives locales (du IX° siècle à nos jours), d’origine privée ou publique, collectées pour leur intérêt historique.
Grâce à cette opération "portes ouvertes", le public peut découvrir ou mieux connaître le patrimoine local et ses innombrables richesses.

Le programme de ces visites estivales comprend un parcours à travers l’immeuble de 20 étages où sont gardées les archives (salle de lecture, magasin de conservation, atelier de restauration…). Le public peut aussi découvrir les métiers d’archiviste et de restaurateur de documents, ainsi qu’une exposition d’archives remarquables en lien avec la région.

Enfin, comme les archives départementales de Saône-et-Loire occupent une tour haute de 50 mètres (labellisée patrimoine du XX° siècle), le public a droit aussi à une vue panoramique sur Mâcon et la plaine de la Saône depuis le 20e  et dernier étage.

Les deux derniers rendez-vous de la saison ont lieu mardi 23 août et mardi 6 septembre 2016 à 10h30.
La visite dure 1h30. A noter que le parcours n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite. Attention, le nombre de places étant limité, les réservations sont impératives : Archives départementales de Saône-et-Loire - Place des Carmélites - 03 85 21 00 76 - archives@cg71.fr www.archives71.fr


Revoir le sujet tourné par Damien Boutillet et Romy Ho-A-Chuck (2011)



A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus