Montceau-les-Mines : les gilets jaunes organisent une chaîne humaine

Des "gilets jaunes" organisent une chaîne humaine dans le département de Saône-et-Loire dimanche 27 janvier 2019. / © Fanny Borius
Des "gilets jaunes" organisent une chaîne humaine dans le département de Saône-et-Loire dimanche 27 janvier 2019. / © Fanny Borius

Comme rester visibles après 11 semaines de manifestation ? C'est le défi posé aux "gilets jaunes". Après l’occupation  des ronds-points, ils se tournent vers de nouvelles actions, comme cette chaîne humaine organisée dans le département de Saône-et-Loire.
 

Par B.L.

En Saône-et-Loire, comme dans d’autres départements de France, des chaînes humaines sont organisées ce dimanche 27 janvier 2019.

Les "gilets jaunes" se mobilisent depuis le 17 novembre 2018 pour réclamer davantage de pouvoir d’achat et de justice sociale.
Ils manifestaient hier pour le 11e samedi d’affilée. Car, malgré les annonces faites par le gouvernement, ils estiment que le compte n’y est pas. Même si la popularité du chef de l'Etat remonte depuis l'ouverture d’un grand "débat national" qui a pour ambition de résoudre cette crise sociale inédite.
 

Comment rester unis ?


Les "gilets jaunes" veulent aussi lutter contre la division qui gagne leurs rangs suite à l'annonce d'une liste "Rassemblement d'initiative citoyenne" aux élections européennes du 26 mai prochain.

Ils cherchent donc de nouveaux modes d'action. Pour la première fois aujourd’hui, ils ont formé une chaîne humaine qui avait pour ambition de passer par plusieurs villes du département de Saône-et-Loire entre 10h et 12h : Montceau-les-Mines, Toulon-sur-Arroux, Blanzy, Montchanin, etc. Mais, le manque de mobilisation s'est fait sentir. A Montceau-les-Mines, ils étaient seulement une centaine à avoir répondu à l'appel.

 


A noter que, de leur côté, les "foulards rouges" organisent une grande manifestation à Paris, ce dimanche. Ils disent avoir entendu la colère des "gilets jaunes" et leur aspiration à davantage de justice sociale, mais qu'il est temps maintenant de se mettre autour d’une table et de dialoguer. François Patriat, élu de Côte-d'Or et chef de file des sénateurs LREM, sera dans le cortège. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus