• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Montceau-les-Mines : les salariés de l'hôpital ont manifesté pour la défense du service public

Des salariés de l'hôpital de Montceau-les-Mines ont manifesté pour la défense du service public jeudi 9 mai 2019. / © Florent Motey
Des salariés de l'hôpital de Montceau-les-Mines ont manifesté pour la défense du service public jeudi 9 mai 2019. / © Florent Motey

Les fonctionnaires étaient appelés à faire grève et à manifester jeudi 9 mai 2019. Des rassemblements ont été organisés dans toute la France, dont un devant le centre hospitalier de Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire.

Par B.L.

L’ensemble des organisations syndicales de la fonction publique sont vent debout contre un projet de réforme.
Le gouvernement dit vouloir rendre l'administration "plus attractive et plus réactive" face aux "nouvelles attentes" des Français. Mais, les syndicats craignent que cette réforme du statut contribue à "dégrader les services publics et les conditions de travail des agents".

 
Le Codef (Collectif de défense des usagers des hôpitaux) était présent à la manifestation du 9 mai 2019 devant le centre hospitalier de Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire. / © Florent Motey
Le Codef (Collectif de défense des usagers des hôpitaux) était présent à la manifestation du 9 mai 2019 devant le centre hospitalier de Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire. / © Florent Motey


Une manifestation a débuté à 10h ce jeudi matin, devant l'hôpital de Montceau-les-Mines. Une centaine de personnes se sont réunies : des salariés de l’établissement, des syndicalistes, des élus (dont le maire de Saint-Vallier et ses adjoints), des membres du Codef (Collectif de défense des usagers des hôpitaux), etc. Ils ont été rejoints par des employés du centre hospitalier de Chalon-sur-Saône.
 



L'après-midi, des agents hospitaliers de Montceau-les-Mines devaient participer au défilé unitaire organisé à Chalon pour la défense des services publics en compagnie d'enseignants, de soignants, de douaniers, d'agents des finances publiques, de fonctionnaires territoriaux…
.
Les Montcelliens, qui ont perdu leur maternité en 2009, réclament le retour du service de chirurgie qui a fermé il y a un an. Ils craignent que l’hôpital devienne un établissement spécialisé pour les personnes âgées où il n’y aurait plus de service d’urgences et de soins généraux. Or, "la vie et la santé, ça ne tient qu’à une minute parfois", rappelle Christelle Seridi, du syndicat CGT. "Le transfert à Chalon-sur-Saône, cela prend du temps. Donc, les gens peuvent mourir", dit-elle. 

"Il est inadmissible qu’un bassin comme le nôtre qui rassemble 52 communes n’ait ni chirurgie, ni maternité et que tous les services finissent par disparaître", ajoute Alain Philibert, maire PCF de Saint-Vallier.
 




 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus