Pourquoi l’association 269Life Libération Animale manifeste la nuit devant des abattoirs ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L.

L’association 269Life Libération Animale a repris le concept des "Nuits Debout" pour le transposer devant les abattoirs durant la nuit du 26 septembre 2017. Objectif : attirer l’attention du public sur le statut des animaux et le sort qui leur est réservé.

Des militants de la cause animale ont organisé une veillée nocturne devant plusieurs abattoirs de l’Hexagone, et notamment celui de Cuiseaux, en Saône-et-Loire.

D’autres manifestations ont aussi eu lieu en Europe (Belgique, Suisse, Luxembourg, Italie, Espagne, Canada, Etats-Unis, Australie, Royaume-Uni, Chypre, Suède…).



Le collectif 269Life Libération Animale lutte contre le spécisme, c'est-à-dire la discrimination des individus en fonction de leur espèce.

L’association veut faire évoluer la société, "aujourd’hui construite sur la domination des animaux, en une société plus juste et égalitaire qui refuse leur exploitation et leur mise à mort".





Quelle est la nouvelle stratégie des militants animalistes ?



Ces "Nuits Debout" devant les abattoirs avaient aussi pour but de lancer une nouvelle forme d’activisme pour "les militants animalistes".

Ceux-ci ont décidé de ne plus se cantonner au militantisme traditionnel qu’ils jugent insuffisant (tractage, pétitions...).



"Il est urgent pour la cause animale d’engager un activisme plus offensif envers les grands lobbies de l’élevage et de la « viande » qui ont intérêt à faire perdurer ce système économique pourtant aussi meurtrier qu’inutile (la consommation de produits d’origine animale n’est en rien nécessaire)", déclare l’association 269Life Libération Animale.



Au mois de juin, des activistes de 269 Life Libération Animale avaient mené une action "coup de poing" à l'abattoir Bigard, à Cuiseaux. Ils avaient bloqué le couloir dans lequel les animaux d'élevage sont acheminés vers l'abattage.







"Les éleveurs debout devant les abattoirs"



De son côté, la Coordination Rurale (CR) de Côte-d'Or a décidé de se mobiliser pour "défendre les éleveurs face aux mensonges des associations véganes". La CR "s’indigne des actions des végans qui, pour tenter d’imposer à tous un mode de vie personnel et pour accabler toujours davantage les éleveurs, ne reculent devant rien : dégradations de boucheries, vidéos de propagande, mises en scène trompeuses, manipulations de chiffres, diffusion de fausses vérités, y compris dans les écoles..."



"Les éleveurs sont tous les jours au contact des animaux. Le bien-être animal est le quotidien de leur travail et de leurs préoccupations, parfois même au détriment de leur propre bien-être ou de celui de leurs familles", ajoute la Coordination Rurale.







Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité